Emerainville ► L'Utec a inauguré l’atelier fibre optique de la plate-forme de formation au numérique et job-dating [Diaporama]

L’Utec, l’université technologique d’enseignement consulaire de la chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-Marne, a inauguré, lundi 8 avril, dans ses locaux d’Emerainville, l’atelier fibre optique de sa plate-forme de formation aux métiers du numérique. https://youtu.be/5CMwnbtFtOA

Oriane Cicéron, qui dirige le département administratif de l’Utec, détaille  : « Il s’agit d'une journée événement sur le numérique avec un job-dating et l’inauguration de notre atelier fibre optique. Les entreprises recrutent au niveau bac, BTS, licence pro et bac+5. L’Utec d’Emerainville fait partie des sept cents écoles labellisées écoles du numérique en France ».

L’établissement propose des formations professionnelles pour un premier emploi et pour les personnes qui se reconvertissent. L’enseignement se fait sous la forme de l’alternance, principalement en apprentissage, et s’adresse aux jeunes à partir de quinze ans, jusqu’à trente ans.

Jean-Robert Jacquemard, président de la chambre de commerce et d’industrie de Seine et Marne, déclare : « La plate-forme numérique a été créée pour répondre aux besoins des entreprises, ce qui est la mission d’une CCI. Il n’y a dans ce domaine aucun problème de recrutement. Les jeunes qui ont leur diplôme sont certains d’avoir un emploi tout de suite, les entreprises sont très demanderesses. Il y a encore des places en formation en alternance ».

De nombreuses entreprises étaient venues chercher des futurs employés, dont Engie, Atos, Sisca, qui travaille dans le contrôle d’accès, la vidéosurveillance et emploie vingt personnes à Ferrières-en-Brie et qui recherchait deux ou trois profils niveau licence. La Dirisi (direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information) du ministère de la Défense a participé à l'inauguration. Le général de brigade aérienne Philippe Sexus explique : « La Dirisi met à la disposition des forces armées l’ensemble des infrastructures informatiques et de  télécommunications pour tout ce qui concerne la sécurité, la cybercriminalité, les opérations et également leur fonctionnement. Une véritable politique de recrutement dans le numérique s’est mise en place, en particulier sur les personnels civils qui forment un quart des membres de la Dirisi. L’Utec répond à une problématique régionale, car c’est plus difficile de recruter en région parisienne où il y a une forte concurrence. De plus, elle a une capacité et une qualité reconnues ».

L’Utec a mis à l’honneur trois anciens élèves au parcours exemplaire : Erwan Vattier, qui a passé un bac-pro en systèmes électroniques et numériques et qui, après une licence et un master en alternance à la mairie de Paris, travaille maintenant pour un opérateur réseau télécom pour les entreprises ; Erwan Delerue, entré à l’Utec en BTS et maintenant ingénieur en gestion de projets avec un master 2 ; Yoan Delerue, qui a obtenu un bac-pro à l’Utec, puis une licence et un master et est maintenant chef de projet informatique interne chez Infogreffe.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 25 62 05

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse