Chelles ► Passionnée de poupées, Marie-Huguette et les quarante collectionneurs d'objets en tous genres [Diaporama]

Chelles ► Passionnée de poupées, Marie-Huguette et les quarante collectionneurs d'objets en tous genres [Diaporama]

Marie-Huguette, collectionneuse de poupées anciennes, a présenté ses modèles au centre culturel de Chelles aux côtés de quarante autres exposants d’objets en tous genres, dimanche 21 avril.

https://youtu.be/wSY-RGdBqoc

Marie-Huguette est une passionné de poupées depuis quarante ans. Elle déclare : « J’ai des poupées dans des belles vitrines et puis de-ci de-là en décoration un peu partout dans ma maison. Mes poupées datent de 1880 à 1950 ; elles sont en porcelaine et en peau de chevreau. Elles ont été réalisées par Armand Marseille, né en 1856 à Saint-Pétersbourg, en Russie. Les baigneurs quant à eux sont faits de celluloïd, ils datent de 1910 ».

Quarante exposants s'étaient donnés rendez-vous au centre culturel de Chelles avec leurs collections.

Gérard, est fabophile depuis quarante ans. Il est passionné de fèves de galettes des rois et en a présenté quelques exemplaires de sa collection. Le fabophile cherche en général à posséder des séries entières de fèves ou des modèles rares.

Anne-Marie et Jackie, philatélistes, font trois ou quatre salons par an. Le mari indique : « Étant petit, j’ai commencé ma collection de timbres, puis, après un temps d’arrêt, c’est grâce à mon fils que j’ai repris mon hobby. Depuis 1998, ma femme et moi-même faisons des échanges avec d’autres collectionneurs ».

Jean-François et Josiane étaient fiers de présenter leur collection. Cartophile depuis plus de dix ans, Jean-François précise  : « Nous avons à peu près seize mille cinq cents cartes postales sur la Seine-et-Marne. Nous aimons participer à ce type d’événement et faisons un maximum de salons dans l’année ».

Jacques a commencé sa collection de plaques de muselet de champagne il y a vingt ans : « Il s’agit de la capsule que l’on trouve sur les bouchons de champagne. À l’époque, mes copains me prenaient pour un fou, trouvant cette collection un peu surréaliste. Je récupérais avec facilité des capsules mais aujourd’hui beaucoup de personnes sont devenues placomusophiles et il est bien plus compliqué de trouver la perle rare". 

Denis présente une partie de sa collection de figurines d’avant-guerre. Il raconte : « Je suis passionné depuis trente ans. Je vends les doublons, je fais des échanges. Certaines de mes figurines peuvent avoir jusqu’à un siècle de vie. A l’époque, elles étaient faites en plomb creux, cela pour les rendre légères ». Il organise le salon du jouet à Gretz-Armainvilliers qui se tient le dernier week-end du mois de février.

Jaffar est fan de disques vinyles depuis cinquante-et-un an. Il confie : « J’adore tout particulièrement la musique noire américaine. A mes yeux les pressages américains sont de meilleure qualité. J’ai fait de ma passion mon métier : j’ai créé ma micro-entreprise et je me déplace aussi bien en France qu’à l’étranger pour présenter ma collection ».

Grégory et Pascal sont spécialisés dans la marcophilie. Ils expliquent : « La marcophilie est l’étude des marques et oblitérations postales figurant sur les objets de correspondance. Les marques postales sont des empreintes apposées aux lettres et courriers, de façon manuscrite ou à l’aide d’un outil, afin de les traiter et les acheminer. Le timbre existe depuis le 17ème siècle et c’est en 1849 qu’il est arrivé en France. Avant, le destinataire devait payer pour qu’on lui remette son courrier ».

Le club philatélique de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) présentait une collection impressionnante de timbres. André raconte : « Nous aimons le partage. Avec d’autres passionnés, nous recherchons les raretés, nous faisons des échanges, nous renseignons et partageons notre activité ».

Dernière modification le mercredi, 01/05/2019

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse