Lagny-sur-Marne ► Orientations budgétaires : neuf millions d’euros d’investissements prévus en 2019

Le rapport d’orientation budgétaire (Rob) a été présenté, mardi 12 février, au conseil municipal de Lagny-sur-Marne. Il prévoit neuf millions d’euros d’investissements en 2019. Les six élus des deux groupes d'opposition ont voté contre.

Jacques Augustin, adjoint au maire pour les finances, a exposé, mardi soir, la stratégie budgétaire de la commune et ses grandes orientations prévisionnelles pour cette année.

Investir dans les écoles et équipements publics

Les programmes pluriannuels d’investissements (PPI) vont se poursuivre à hauteur de 6,10 millions d’euros. Ils concernent la fin de l’opération de l’école provisoire des Tillets, l’extension de l’école maternelle Fort-du-Bois et celle de Jean-Macé, la réhabilitation du bâtiment de la police municipale, le terrain synthétique de football, le développement de la vidéoprotection et une meilleure performance énergétique de l'éclairage public.

Une enveloppe de 3,16 millions d’euros sera également consacrée à d’autres investissements. Ils porteront sur la réhabilitation de la place Marcel-Rivière et de la voirie suite aux travaux d’assainissement, des aménagements sportifs sur les aires de jeux à Orly-Parc, le square Foucher-de-Careil et à République. La maison des jeunes sera rénovée, ainsi que la façade du cinéma Le Cinq. De même, un ascenseur équipera son parking. La municipalité prévoit aussi l’installation de trois lignes de self-service dans les écoles, ainsi que l’achat d’un véhicule électrique pour la livraison des cantines. Quatre policiers municipaux supplémentaires vont par ailleurs être recrutés.

Enfin, la commune va acquérir un terrain rue du Chariot-d’or au prix de 555 000 euros. « L'acquisition permettra de créer une continuité dans la création d’un poumon vert en bord de Marne, avec un accès à la rivière via la parcelle déjà propriété de la commune pour faciliter l’accès aux activités nautiques » a expliqué Monique Camaj, adjointe à l’urbanisme et au développement durable.

Baisse de la taxe foncière

La municipalité va baisser la taxe sur le foncier bâti, soit 28,78 % au lieu de 29,52 % ; les autres taux demeurant inchangées : 21,49 % pour la taxe d’habitation et 63,13 % pour le foncier non bâti. Les ressources prévues pour les trois taxes devraient rapporter 15,56 millions d’euros à la ville. Ainsi élaboré, le projet de budget pourrait dégager un autofinancement à hauteur de 3 millions d’euros, complété par un million d’euros au titre des amortissements.

Effet d’annonce

Pour Michael Lopez, élu d’opposition du groupe Objectif Lagny, la baisse annoncée reste illusoire. Il s'est adressé au maire, Jean-Paul Michel : « Avec, en quatre ans, quinze millions d’euros en plus, sans compter les rentrées d’argent provenant de la construction et de la vente immobilière, qu’avons-nous tous gagné en bien vivre ensemble ? Mais, ce qui compte, c’est que vous ayez pu annoncer lors de vos vœux que vous alliez encore baisser les impôts locaux pour que ce soit repris dans les médias ».

Jacques-Edouard Grée, élu d’opposition du groupe Lead (Lagny ensemble aujourd'hui et demain) regrette pour sa part « l’absence de mesures pour le commerce, le stationnement, la protection de l’environnement et, hormis les écoles, rien pour faire face à l’augmentation de la population ».

Le prochain conseil aura lieu mardi 26 mars et sera consacré au vote du budget primitif de la commune.

Michael Lopez et Alain Gadan (au micro) du groupe Objectif Lagny

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse