Thorigny-sur-Marne ► Municipales 2020 : deux oppositions s’unissent dès le premier tour

Les groupes Thorigny Force et Avenir, mené par Gisèle Queney, et Thorigny pour Tous, mené par Bernard Durca, ont décidé de s’unir dès le premier tour pour battre le maire sortant, Thibault Guillemet, aux élections municipales de 2020.

La nouvelle structure, baptisée Ensemble pour Thorigny, est issue du rapprochement des deux associations mais intégrera aussi des personnalités qui veulent la rejoindre.

Thorigny Force et Avenir et Thorigny pour Tous participent depuis deux mandats à la vie municipale dans l’opposition. Elles n’avaient pu ravir la mairie à Thibault Guillemet malgré une union au deuxième tour, il y a cinq ans. Bernard Durca, à la tête de Thorigny pour tous, avait démissionné du conseil municipal car il avait été appelé à travailler sur le projet du pont en X avec Marne et Gondoire.

Gisèle Queney déclare : « Il faut savoir s’extraire du passé pour bâtir quelque chose de nouveau avec l’expérience acquise. Ensemble pour Thorigny n’est pas une liste électorale mais une association destinée à en monter une. Nous élaborons un projet avec l’ensemble des Thorigniens qui souhaitent travailler avec nous et la tête de liste sera connue ensuite. Ce ne sera ni moi, ni Bernard Durca, et, en ce qui me concerne, je serai sur la liste en soutien mais pas en position éligible, pour des raisons personnelles et aussi parce qu’il faut trouver des personnes jeunes qui apportent leur compétence et leur savoir faire ».

Indépendant de tout parti politique, le nouveau groupe est préoccupé par la politique d’aménagement de la ville, particulièrement du centre-ville, et les permis de construire accordés "sans tenir compte des impératifs qu’ils impliquent en matière d’équipement, de besoins scolaires, de circulation". Il entend proposer une alternative "crédible" élaborée au contact des Thorigniens et des réalités locales.

En ce qui concerne Marne et Gondoire, Gisèle Queney a donné une piste : « L’intercommunalité est importante en matière d’aménagement. Les communes 'Nord-Marne' (Carnetin, Dampmart, Pomponne, Thorigny) sont interdépendantes et auraient intérêt à se rapprocher davantage en ce qui concerne, entre autres, la politique du logement, les transports, la protection de l’environnement, les réseaux ».

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse