×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Jossigny ► La commune veut « rester un petit colibri face aux faucons et aux gros tatous » [Diaporama]

Le maire de Jossigny, Patrick Maillard, a de nouveau affirmé l’attachement de la commune à l’environnement lors des vœux qu’il a présenté, samedi 19 janvier, à la salle des Dîmes.

Patrick Maillard a commencé son discours en reprenant à son compte la légende amérindienne du petit colibri qui a été présentée dans le cadre des vœux de Marne et Gondoire pour vanter l'intercommunalité. L’image illustre la volonté de Jossigny de préserver son environnement. Patrick Maillard explique : « La ville veut rester un petit colibri, mais la philosophie du petit colibri déplaît aux tatous effrayés et agacés qui ne comprennent pas pourquoi défendre l’environnement. Pour résister aux ingérences, à la domination d’autres espèces, les colibris doivent s’associer".

Patrick Maillard affirme : «  A l’échelle du territoire, notre groupe d’entraide, c’est et ce doit être Marne et Gondoire. Marne et Gondoire n’est pas l’ennemi, l’épouvantail, c’est la solution ! »

Il poursuit : « Nous souhaitons juste pérenniser les espaces agricoles, renforcer cette activité économiquement viable, développer et rétablir avec Marne et Gondoire les équilibres écologiques, la protection du rû Sainte-Geneviève, du rû des Gassets, la mise en séparatif des eaux usées et pluviales, étudier la faisabilité des liaisons douces ».

Jossigny a conventionné avec l’office du tourisme de Marne et Gondoire pour créer une animation autour du Moulin de Jossigny, avec visites-conférences, pour faire le lien avec le Moulin Russon et l’expertise des  Evironn’hotes qui œuvrent aujourd’hui pour Marne-et-Gondoire.

De plus, grâce à la volonté commune du Département et du centre des monuments nationaux, le château est maintenant ouvert au public et animé. « Le bénévolat se fait rare » regrette le maire avant d’annoncer la création de l'association BVJ (Bien Vivre à Jossigny) : « Elle aura à cœur, je l’espère, de vous accompagner ».

Le maire a insisté sur l’attractivité économique de sa ville avec des entreprises, comme le « Carré Hausmann, qui n’hésitent pas s’implanter dans le « territoire rural de la commune et profiter de son image incongrue ».

Patrick Maillard a également salué l’investissement de l’équipe enseignante de la ville qui  a permis, entre autre de mettre en œuvre les élections des membres du conseil municipal des enfants : « En 2019, nous proposerons au conseil des enfants des actions relatives à l’environnement, la solidarité, l’éveil sportif, l’organisation d’un carnaval ».

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse