Croissy-Beaubourg ► Michel Fugain a inauguré la salle qui porte son nom [Vidéo]

Michel Fugain a inauguré la salle de spectacle de quatre cent cinquante places qui porte désormais son nom. Lundi 14 janvier, à Croissy-Beaubourg, « c'était la fête ».

L’inauguration du nouvel espace culturel a réuni, lundi soir, mille six cents personnes, certaines n’ayant pas pu entrer. Un succès auquel Michel Gérès, le maire, ne s’attendait pas pour l'événement qu’il avait jumelé avec sa cérémonie des vœux, « dans un souci de sagesse à l’égard des finances locales ».

Michel Fugain était venu spécialement de l'Ile-Rousse (Corse) où il réside depuis une quarantaine d'années. Après un court séjour à Paris, il repartira avec sa troupe Pluribus pour une tournée au Canada.

Le fleuron de la commune

Le maire a précisé que le nouvel équipement, situé au 1 rue de Paris, près de l'étang, avait coûté 4,7 millions d’euros à la commune et bénéficié d’une subvention de la Région de 249 700 euros. Avec ses sièges rétractables, la salle est à la pointe de la technologie et soulagera la salle polyvalente de l'Orangerie.

Françoise Blesson, adjointe à la culture et à la communication, a reconnu : « Nous ne boudons pas notre plaisir. Il ne viendrait à l’esprit de personne de construire un tel édifice dans un village de deux mille deux cents habitants, mais la culture est l’un des axes majeurs de la municipalité. Nous souhaitons que l’espace culturel Michel Fugain soit un lieu de création et d’expression ».

Sur le choix du nom, le maire a confié : « Moi, j’aime bien les hommes de cœur et il se trouve que Michel Fugain en est un. Quand il s’est trouvé devant la salle et qu’il a vu son nom, il a pleuré et je vous assure que c’est vrai. Non seulement, c’est un artiste, mais un artiste qui aime donner à son public ».

« J’ai la larme qui vient »

L’arrivée sur scène de Michel Fugain, qui aura 77 ans en mai, a été salué par un tonnerre d’applaudissements. Visiblement ému, l'artiste a déclaré : « C’est une grosse émotion pour moi. Je n’ai pas rêvé, bien sûr, d’avoir une salle à mon nom et, quand je me retrouve devant, j’ai la larme qui vient. Je pense à mon papa, aux auteurs de mes chansons et à tous les gens qui ont fait que, un jour, je me retrouve dans cette salle. J’accepte l'honneur du fond du cœur parce que c’est un espace culturel, un foyer de vie intellectuelle et émotionnelle. C’est dans ce type de salle que se prépare le futur, et j’espère qu’il sera bien. Car si on souffre dans le pays, c’est parce que, selon moi, on manque d’espérance ».

Les enfants des écoles de la commune sont allés le rejoindre pour chanter « Fais comme l’oiseau » et « Chante ». Accompagné de son épouse et de ses musiciens, l’artiste a livré ensuite à son public un florilège de ses plus grandes chansons.

Outre les nombreux élus, Marcel Cerdan junior et Marius, un Croisséen vice-champion du monde cycliste sur piste, figuraient également parmi les invités d'honneur.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="97720,97605,97787"]

 

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse