Meaux ► Tendance : Les Petits Bouch'Trous proposent de la "healthy food" et une ambiance new-yorkaise

Les Petits Bouch'Trous est nouveau restaurant ouvert à Meaux par Olivier Rigollet et David  Julien, les propriétaires des Petits Bouchons. Jeudi 6 décembre, les restaurateurs ont présenté leur nouveau concept.

Les Petits Bouch'Trous est le troisième établissement que les deux associés ont ouvert, rue de la Cordonnerie, en septembre 2018, dans les anciens locaux du Magma. Le premier, Les Petits Bouchons, est un bar à vins qui a ouvert il y a trois ans sur la rue du Grand-Cerf. Le second est une cave à vins installée, juste à côté, dans l'ancienne église Saint-Christophe, en décembre 2016.

Pour le dernier né, Olivier et David ont choisi un type de restaurant radicalement différent : des salades, des sandwichs, des paninis à composer soi-même avec des produits frais et locaux. Olivier explique : "Les clients choisissent une base qu'ils peuvent compléter avec différents ingrédients de leur choix". Le restaurant propose également des milk-shakes, des smoothies, des cheese-cakes, des gaufres et  des crêpes mais aussi des quiches et pour l'hiver, des soupes. Tous les plats sont préparés sur place. Les légumes viennent de la maison Guidici, le primeurs de la rue du Grand-Cerf.

Le nom du restaurant rappelle celui du premier, et ce n'est pas un hasard. Olivier explique : "Nous proposons une offre différente pour les jeunes, avec des produits frais et un endroit propre et sympa. Mais nous avons aussi souhaité créer une relation pour que les gens puissent nous identifier. Le but était d'attirer les enfants de nos clients des Petits Bouchons. Finalement, on a remarqué que les parents y viennent aussi".

Donner une âme new-yorkaise

Le décor rappelle celui d'un café new-yorkais, avec des briques rouges, des canapés et des fauteuils en cuir, ainsi qu'une l'ambiance musicale un peu discothèque qui se prolonge jusqu'aux toilettes où une boule à facette a été installée. Le concept a été imaginé par David à son retour du voyage aux Etats-Unis, l'année dernière.

Les propriétaires veulent donner encore plus de vie à leur établissement. "C'est encore trop propre. On veut qu'il se passe des choses. Il faut lui donner une âme " confie David. Des expositions, des débats et des show-cases seront ainsi prochainement proposés.

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse