Villeparisis ► Des oiseaux et du feu : la magie de Noël a illuminé le gymnase Aubertin

Les élèves des écoles maternelles et CE1 de Villeparisis ont assisté, samedi 8 décembre, à l’arbre de Noël proposé par la municipalité. Le Père Noël et ses lutins, mais aussi un couple de magiciens, ont fait rêver les enfants.

Un joyeux brouhaha résonnait, samedi après-midi, sous la voûte du gymnase Aubertin. Des lutins s'appliquaient à maquiller les enfants, tandis que d'autres les aidaient à réaliser des sacs à cadeaux, bougies, guirlandes, couronnes et autres décorations de fête.

Magicien du feu et des oiseaux

Dans une ambiance western, Dorian et Sophie Grey ont livré à leur public un spectacle de magie, aussi original que poétique. Dorian Grey est vice-champion de France des magiciens et, si son show abordait le monde de l’illusion, il se voulait également pédagogique: « Est-ce que vous savez où habitent les aras ? » a-t-il lancé aux enfants, après leur avoir précisé qu'il s'agissait d'un perroquet. « Dans les arbres ! » répond Youssef, provoquant un rire général dans la salle. « Les aras vivent dans les forêts amazoniennes, plus exactement au Brésil. Les perroquets que je vous ai montrés jusqu'à présent sont d'une autre espèce : ce sont des cacatoès et ils vivent en Australie. Il faut savoir que la plupart des oiseaux de mon spectacle sont condamnés dans leur espace naturel car, à cause de la déforestation, il n’y en aura plus la moindre espèce de perroquets en liberté à la surface du globe dans une quarantaine d’années ».

Ses numéros, festival de feu et de couleurs, ont captivé les enfants comme les adultes. Des jeunes sont même montés sur scène pour prêter leur concours aux deux magiciens. « C’est aussi pour ça que l’on fait ce métier : pour voir des étoiles dans les yeux des enfants. C’est notre plus belle récompense » a avoué Dorian Grey.

« Un Noël dans un esprit de partage »

Après les tours de magie, les jeunes spectateurs ont appelé le Père Noël qui est monté sur scène, avant de leur remettre leurs cadeaux. Ils ont pu aussi poser avec lui dans son fauteuil pour la traditionnelle photo souvenir.

Dominique Fages, conseillère municipale déléguée à la vie associative, explique : « Cette année, pour les cadeaux, on a décidé de passer par un Esat [Ndlr : Établissement et service d’aide par le travail] du Val-d’Oise car nous avons tenu à inscrire ce Noël dans un esprit de partage et de solidarité. Un sachet de friandises et une lampe veilleuse, en forme de lutin, ont ainsi été distribués aux écoliers âgés de trois à huit ans ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="95785,95787,95789"]

Mariam aura douze mois dimanche 16 décembre.

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse