Bussy-Saint-Georges ► Gastronomie, films, concerts, voyages... Amici d’Italia sert l’Italie sur un plateau

L’association Amici d’Italia (Les amis d’Italie) proposait, samedi 24 novembre, un dîner dansant qui a réuni cent vingt-six convives dans la salle Maurice-Koehl, à Bussy-Saint-Georges. Une façon originale de faire connaître les richesses de la gastronomie italienne, ainsi que les buts de l’association.

Si l’association Amici d’Italia existe depuis 2011, elle était en sommeil jusqu’à l’arrivée de son nouveau président, Mario Principato. Mario, 59 ans, réside à Bussy depuis vingt ans : « Notre association repart puisque nous sommes aujourd’hui quatre-vingt adhérents. Nous voulons créer du lien à Bussy et dans les environs autour d’une passion commune : l’Italie, sa beauté, son histoire, son art, sa musique, son cinéma, sa langue et, bien sûr, sa gastronomie ».

Saveurs et traditions au goût du jour

Au menu, justement, après le rituel de l’apéritif servi avec les incontournables olives noires, figuraient des produits italiens importés par Emilio Agiato, le gérant de la société Sum, basée à Saint-Thibault-des-Vignes : charcuterie fine, pâtes avec leurs sauces typiques et variées, et le fameux Panettone, compagnon inséparable des traditionnels Noëls transalpins, servi avec une crème au chocolat.

Gabriela est enseignante à Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Elle est venue avec Dominique, son compagnon : « Je suis prof d’italien et, de par mes origines, je me devais de soutenir cette association ». Dominique travaille à la plateforme aéroportuaire de Roissy-CDG : « Je suis un peu fatigué car je me suis levé à quatre heures ce matin, mais je ne voulais surtout pas manquer cette super soirée ».

Voyages en Italie

Les bénévoles de l'association ne s’attendaient pas à un tel succès. Les inscriptions ont vite été bouclées et ils ont même dû refuser des invités, « aussi bien pour des raisons de confort, de qualité du service et pour la sécurité ».  Mario poursuit : « Notre association propose aussi des cours d’italien et des ateliers de conversation animés par notre professeur, Laura Mannarino, des films, concerts et sorties culturelles ». Il ne cache pas son intention de fédérer d’autres associations italiennes de la région en vue d’organiser des voyages dans son pays natal : « Les voyages coûtent cher, mais à plusieurs on pourrait visiter des villes mythiques comme Rome, Venise, Florence ».

L’ambiance de la soirée était assurée par Christophe Di Cicco, qui a interprété un florilège de chansons italiennes. Un DJ lui a succédé pour faire danser les convives jusqu’à deux heures du matin.

Facebook : amici.d’italia

[gallery type="slideshow" size="large" ids="94735,94733,94734"]

Publié dans Vie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse