Brou-sur-Chantereine ► Déménagement du boulodrome : le projet ne plaît pas à tout le monde

Le boulodrome va quitter le parc de la mairie de Brou-sur-Chantereine pour intégrer le stade Marcel-Paul. Le projet a suscité une  controverse, lundi 15 octobre, lors du conseil municipal. Les élus d’opposition parlent de nuisances pour les riverains et dénoncent une opération immobilière.

Les services techniques de la commune ont commencé à travailler, fin 2017, sur le projet d’implanter pour 2020 le boulodrome sur le site du complexe sportif Marcel-Paul, côté rue Pierre-Mendès-France.

En fin de séance du conseil, lundi soir, Patrick Theret, élu d’opposition (groupe Rassemblement de la gauche et des écologistes), est entré dans le vif du sujet : « Le projet n’a fait l’objet d’aucune étude en commission d’urbanisme. Les conséquences pour les riverains seront des nuisances sonores, des problèmes de stationnement et autres. De plus, le projet empiète sur le terrain de football du stade Marcel-Paul. La réalisation d’un nouveau boulodrome ne résulte-t-elle pas de la vente de la parcelle du parc de la mairie ? »

Le maire, Antonio de Carvalho, a répondu : « L’association AS Breuilloise de pétanque est la plus importante en Seine-et-Marne. Elle est classée au niveau national et le parc de la mairie est devenu trop exigu pour ses activités. De plus, il n’est pas conforme aux exigences des compétitions. Il apparaît donc nécessaire et indispensable de répondre aux problèmes d’un club, dont le nombre est de 250 licenciés aujourd’hui ».

De nouveaux équipements

Selon la mairie, une surface d’emprise de 4 400 m² sera nécessaire. Elle comprendra seize terrains aménagés de quatre mètres sur quatorze, un local, un espace pour les spectateurs, une réserve et un parking de 70 places. Antonio de Carvalho ajoute : « La surface est tout à fait en accord  avec les besoins exprimés et la réalité actuelle et à venir de l’activité sportive. Le projet a également été présenté au club de football pour prendre en compte ses contraintes et ses impératifs. Tous les éléments sont étudiés en amont afin que le club de foot ne soit pas pénalisé et que les terrains restent homologués ».

« Bizarrement »

Patrice Pageot, responsable du groupe d’opposition, a exhibé un plan du boulodrome, datant du 11 juillet 2017 : « La réflexion n’est pas récente. Or, une fois de plus, on n’est pas au courant et on est mis devant le fait accompli. Le projet touche un certain nombre de maisons qui seront rendues invendables du fait des nuisances. D’ailleurs, bizarrement, des propriétaires sont déjà contactés par des promoteurs ».

Pour le maire, si le projet n’a pas été présenté en commission, c’est qu’il ne disposait pas encore de tous les éléments administratifs, techniques et financiers. Il conclut : « En ce qui concerne le site étudié, il est apparu que le complexe est déjà un site de sport et de loisirs fréquenté et apprécié de la population. Les habitations voisines savent ce qu’est un stade et les activités qui s’y pratiquent. La pétanque est un sport comme un autre et qui, sur Brou, mérite également d’avoir un boulodrome de qualité. Le parc de la mairie n’a pas la vocation d’un lieu de pratique sportive de haut niveau ».

Patrice Pageot montrant le plan du boulodrome de 2017
Le maire, Antonio de Carvalho, lundi soir
Les boulistes dans le parc de la mairie
 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 25 62 05

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse