Lagny-sur-Marne ► La bourse de puériculture et de vêtements de ski avait de quoi tenir les enfants au chaud

[Diaporama]

Une bourse de puériculture et de vêtements de ski a été proposée à Lagny-sur-Marne par les bénévoles de l’association des Familles de France Pays de Lagny, du mercredi 7 au samedi 10 nombre. Après 40 ans d’existence, l’événement reste un rendez-vous attendu.  

https://youtu.be/DdtxKCakU-o

Des doudous colorés, des poussettes quasi-neuves, des vêtements pour enfants bien présentés, mais aussi des combinaisons de ski et des bottes de neige, il y en avait pour tous les goûts et surtout pour toutes les bourses à la salle polyvalente du Totem, à Lagny-sur-Marne. Durant quatre jours, du 7 au 10 novembre, les bénévoles de l’association des Familles de France pays de Lagny ont collecté pas moins de 2 929 articles, déposés le lundi précédent par 93 participants, contre 70 l’an passé, avec une exigence : que les vêtements soient lavés, repassés et en bon état et que les accessoires soient propres et non abîmés.

Elisa, 33 ans et mère de deux enfants, a trouvé son bonheur : «  J’élève seule ma fille de 5 ans et mon garçon de 3 ans, donc je vais là où ça coûte moins cher. Ici, j’achète surtout des vêtements ». Danielle Morel, responsable des bourses et de la permanence consommation, confirme : « Nous veillons à ce que les prix ne soient pas trop élevés. C’est la première fois que nous organisons une bourse de puériculture au mois de novembre, mais elle existe depuis 40 ans à Lagny. Nous avons décidé d’y coupler les vêtements de ski adulte et enfant car il y avait énormément de demande, en raison surtout des classes de neige ».

A la différence d’une brocante, les exposants ne paient pas au mètre carré de stand mais adhérent à l’association à hauteur de 13 euros pour les trois bourses annuelles. Ce sont les bénévoles qui se chargent de vendre leurs affaires, prélevant 10 % sur le prix de vente. Les déposants n’ont qu’à venir récupérer leurs « invendus » et/ou leurs gains lors de la journée de restitution.

 Des visiteurs venus de Créteil et de Rosny-sous-Bois

Catherine, grand-mère de 63 ans, est repartie avec une combinaison de ski pour l’une de ses quatre petites filles qui se rend aux sports d’hiver en décembre : « J’habite Thorigny mais il n’y a pas de bourse comme celle-ci. Je venais déjà ici lorsque mes enfants étaient petits. Maintenant que je suis grand-mère, j’y reviens tous les ans ».

La bourse connaît un succès grandissant chaque année en accueillant environ deux cents visiteurs, dont certains viennent de Créteil (Val-de-Marne), de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) grâce aux réseaux sociaux. Les actions de l’association ne s’arrêtent pas là. Sa présidente, Micheline Thévenin, explique : « Nos bénévoles mettent aussi à disposition des familles des écrivains publics pour les aider à remplir des formulaires administratifs et interviennent aussi dans les cas de surendettement, souvent liés aux crédits à la consommation. Nous venons d’ouvrir une permanence de surendettement, rue Louis Blériot, dans le quartier d’Orly-Parc ».

La prochaine bourse de puériculture aura lieu le 25 mars, toujours à la salle du Totem.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse