Meaux ► Bal des pompiers : les effectifs mobilisés pour une fête réussie

[Galerie photo et vidéo]

Les sapeurs-pompiers de Meaux ont accueilli le public dans leur caserne pour le bal populaire, vendredi 13 juillet, à partir de 19 heures.

C'était la deuxième année que les soldats du feu proposaient la manifestation, après une interruption de plusieurs années, et on peut dire qu'ils ont mis le feu (sans fumée) avec les animations proposées, les différents comptoirs où des bières, cocktails et même champagne étaient offerts à la vente (à consommer avec modération).

De nombreux pompiers investis

Trois sous-officiers ont dirigé l'organisation du bal : les adjudants-chefs Kudlaky et Pasquet et le sergent-chef Jaouze. L'adjudant-chef Kudlaky explique : "Le personnel de la caserne s'est bien investi pour le montage des stands et la fabrication des comptoirs avec des palettes recyclées pour la cause. Des tuyaux d'incendie de couleurs différentes ont servi à couvrir les comptoirs. Comme vous le voyez, le personnel est en nombre pour la réussite de la soirée".

Mousse et confettis

Une initiation à la salsa et à la samba était proposée par Nathalie et sa troupe au début de la soirée. Trois "DJ", dont le DJ Del Antigua, se sont relayés sur la scène jusqu'à cinq heures du matin pour maintenir l'ambiance.  Un canon à mousse a même été mis en batterie au cours de la nuit pour recouvrir la piste de danse improvisée sur l'aire d'évolution de la caserne. La mousse party à une heure avancée de la nuit, symbolique de l'extinction du feu, a déchaîné les plus enflammés de la soirée. Un autre canon, totalement inoffensif, lançait des pétards à confettis.

Le maire, Jean-François Copé, et le député, Jean-François Parigi, ont pris un bain de foule et ont endossé la tenue d'intervention des sapeurs-pompiers avant de se rendre en ville pour le traditionnel feu d'artifice.

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse