Vaires-sur-Marne ► Eco-pâturage : six moutons solognots vont défricher un espace vert

[Vidéo]

Six moutons solognots ont été lâchés dans un espace vert aménagé près du stade Roger-Sauvage, vendredi 27 avril, à Vaires-sur-Marne. Les ovidés vont débroussailler l'emplacement tout en broutant l'herbe fraîche.

Deux moutons, deux brebis et deux agneaux ont fait entendre leurs bêlements sur la parcelle d'un hectare jouxtant les terrains de football et les bords de la Marne. Même si la race solognote a été choisie pour sa capacité à se satisfaire d'une végétation pauvre et ligneuse, les moutons ont trouvé, vendredi, une bonne herbe de printemps bien grasse. Les animaux, dépourvus de laine et de cornes, supportent les zones particulièrement humides et peuvent même avoir les pattes dans l'eau. Le maire, Isabelle Recio, explique aussi son choix : "Il s'agit d'une espèce menacée de disparition. C'est aussi un moyen de perpétuer la race". Il ne restait que trois mille brebis solognotes en 2007.

Chantier jeunes

L'installation de l'enclos est un engagement de la ville de Vaires-sur-Marne pour le développement de la gestion différenciée des espaces verts. Le maire détaille : "Les services techniques ont créé une zone d'éco-pâturage avec un groupe de volontaires dans le cadre d'un chantier jeunes. Les ados bénévoles de l'espace loisirs ont travaillé cinq jours par alternance de trois heures pour clôturer le terrain. En échange, ils obtiendront une aide financière pour leur voyage en été".

Les adolescents, âgés de 14 à 16 ans, pourront partir à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), l'été prochain. "Il s'agit d'une tranche d'âge où on peut faire de la pédagogie. Tout travail mérite salaire. Ils pourront partir en vacances parce qu'ils ont travaillé" a souligné Isabelle Recio.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse