Mitry-Mory ► Une rue du centre-ville portera le nom d’Ambroise Croizat

La municipalité de Mitry-Mory a choisi, mardi 10 avril, de donner le nom d’Ambroise Croizat à une nouvelle voie dans le centre-ville. La décision suit la construction d’un lotissement sur l’avenue du 8 mai-1945.

La décision de baptiser une rue du lotissement, "Ambroise-Croizat", a été votée à l’unanimité du conseil municipal, mardi 10 avril.

« La voie sera rétrocédée à la ville, une fois la procédure de rétrocession engagée par les propriétaires » a précisé Sylvain Bernard, conseiller municipal. Dans le cadre des travaux de construction du futur lotissement, la nouvelle voie sera perpendiculaire au niveau du 23 ter de l’avenue du 8 mai-1945 et portera le nom de l’ancien homme politique, Ambroise-Croizat.

« Et le général de Gaulle, et le colonel Beltrame ? »

Philippe Laloue, élu d’opposition (LR), a demandé : « C’est une personnalité de l’histoire française et de l’histoire syndicale, et il y a des luttes qui ont eu le mérite d’aboutir à quelque chose de positif. J’aimerais qu’un jour, on ait la volonté de nommer l’une de nos artères ou places du nom du général de Gaulle. Ce serait une démarche qui recueillerait l’unanimité, à la fois des élus et de la population. Ne pourrait-on pas non plus, dans une prochaine démarche et à titre d’exemple, donner à une voie le nom du colonel Arnaud Beltrame ?"

« Je salue le fait que vous votiez la délibération et je ne ferme pas la porte à votre proposition. Il faut que nous réfléchissions pour le futur, bien que nous ayons un voisin très connu qui s’appelle l’aéroport Roissy Charles de Gaulle » a répondu le maire, Charlotte Blandiot-Faride.

Ambroise Croizat, un bâtisseur social méconnu

Ambroise Croizat (1901-1951), député communiste sous le Front populaire, a été l’un des fondateurs de la Sécurité sociale. Arrêté en octobre 1939, il a été incarcéré à la Santé puis transféré au bagne à Alger. Il a été ministre du travail et de la santé sous le gouvernement du général de Gaulle. Durant son mandat, il a institué  la plupart des systèmes de protection sociale, encore en vigueur aujourd’hui : l’assurance maladie, le système des retraites, les allocations familiales. Il a aussi contribué à l’amélioration des conditions des salariés, avec les comités d’entreprise, la médecine du travail, la réglementation des heures supplémentaires, le statut des mineurs et de la fonction publique.

Philippe Laloue.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse