Dammartin-en-Goële ► Collecte des ordures ménagères : un méli-mélo depuis le changement

Poubelles qui restent dans la rue, déchets qui s'entassent... Depuis le 1er novembre, les habitants de Dammartin-en-Goële rencontrent des problèmes avec le ramassage des ordures ménagères. Ils se sont tournés vers la mairie.

Les activités de collecte et de traitement des déchets ménagers pour les 42 communes de l’agglomération Roissy Pays de France a été transféré au Sigidurs, (syndicat mixte pour la gestion et l'incinération des déchets urbains de la région de Sarcelles), depuis le 1er janvier 2017.

Des habitants de la ville se sont plaints de dysfonctionnements dans la collecte des déchets ménagers.

Pour trouver des solutions au plus vite, Michel Dutruge, le maire, a demandé à revoir les responsables du syndicat mixte. « Nous allons leur faire remonter les problèmes rencontrés afin de régulariser au plus vite. On ne lâche pas l’affaire ! » a-t-il déclaré jeudi 23 novembre à Magjournal.

Nombreux changements

La municipalité ne conteste pas les désagréments. Sylvain Messiaen, adjoint au maire, explique : « Je suis membre du comité syndical du Sigidurs et la mairie suit l’affaire de près depuis le transfert de compétence. Mais les changements sont trop nombreux et il était prévisible que les habitants se trompent : les bacs ont changé, la couleur des bacs et la méthode de tri sont différentes et même les jours de collecte ont été modifiés. Dans un souci de cohérence et de bonne gestion, les zones de collectes ont été réaménagées. Dorénavant, il y a deux zones : une rouge pour les quartiers fortement urbanisés qui bénéficient de deux jours de collecte, et une bleue qui a une collecte hebdomadaire ».

Stéphane Jabut, du groupe de l’opposition "Agir ensemble pour notre ville", proteste : "Les critiques des Dammartinois sont légitimes et justifiées... Il est temps après ce cafouillage et cette gestion calamiteuse du changement de prestataire, d’écouter les Dammartinois et de les accompagner pour résoudre les dysfonctionnements ».

Il ajoute : "Le changement de prestataire décidé par les conseillers communautaires permet de réduire les coûts et de mieux gérer l’argent public grâce à l’optimisation des tournées (nouveaux jours et nouveaux horaires de ramassage), à l’augmentation du volume des déchets triés (nouveaux bacs) et au passage à une collecte par semaine pour les secteurs les moins urbanisés. La mise en application est effective depuis le 1er novembre et plusieurs problèmes ont été relevés par les habitants : des rues entières oubliées, des poubelles pleines plusieurs jours sur les trottoirs engendrant des risques de problèmes sanitaires".
Un syndicat "qui découvre la ville"

Pour l'adjoint au maire, "le syndicat qui a gagné l’appel d’offre ne connaît pas encore tout à fait le terrain". Sylvain Messiaen poursuit : « C’est un gros syndicat qui vient de Sarcelles. Il ne connaît encore pas le terrain ou l’a découvert tard. Nos services ont bien anticipé les risques en distribuant des informations dans le journal municipal et en détaillant tous les changements sur le site internet de la mairie, mais, tout le monde est perdu : les gens n’ont pas eu le temps de prendre conscience des modifications. Mardi 21 novembre, j’ai reçu un habitant qui a sorti ses poubelles lundi alors qu’il aurait dû les sortir mercredi".

Afin de remettre de l'ordre dans la sortie des poubelles, la municipalité a à nouveau distribué un courrier explicatif dans les boîtes aux lettres des habitants.

[gallery type="rectangular" size="large" ids="67809,67806,67807"]

Publié dans Vie locale

1 Commentaire

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse