Mitry-Mory ► Les élèves du lycée Balzac ont bloqué l'accès du lycée, encore

L'accès du lycée de Mitry-Mory a été bloqué, mercredi 22 novembre, par des élèves qui réclamaient plus de moyens et protestaient contre la réforme des admissions post-bac (APB).

- Revoir notre direct - 

Les barricades ont été posées devant les grilles du lycée Honoré-de-Balzac et les élèves ont distribué des tracts qui détaillaient leurs revendications. Thomas Harlicot, porte-parole du comité des jeunes lycéens de Balzac, explique : "Nos causes sont à la fois locales et nationales. Elles concernent le fonctionnement du lycée et la réforme des admissions à l'université".

Les élèves dénoncent un manque d’entretien du lycée et le manque de personnel pour nettoyer. "Certains professeurs emmènent même leur propre balai" précise même le collectif des grévistes. De plus, les élèves réclament plus d'effectifs en vie scolaire : il y aurait un surveillant pour 190 élèves.

Concernant les cours, les élèves font remarquer que les heures d’enseignement attribuées par le rectorat sont insuffisantes pour assurer les cours en demi-groupe nécessaires pour la réussite de tous les élèves.

Le lycée en sureffectif accueillerait 1600 élèves avec une capacité d’accueil de 1200 élèves, 42 sur 47 classes sont à 35 élèves. Toutes les salles seraient occupées, celle de permanence est même devenue une salle de cours. "Les places au centre de documentation sont restreintes et, du coup, nous devons travailler dans la cour" confie une élève de Terminale.

Les élèves s'inquiètent également de la réforme de l'APB et d'une sélection à l'université. Les réformes du gouvernement menaceraient, selon les grévistes " le droit à l’éducation pourtant primordial dans notre pays". Thomas Harlicot indique :  "La réforme permet donc aux professeurs de décider si oui ou non nos vœux sont bons pour nous, sauf qu'ils ne peuvent pas nous connaitre personnellement compte-tenu du nombre d’élèves par classe. Ils n’ont aucune légitimité a donner un avis."

Les lycéens pointent aussi un projet de loi qui pourrait entraîner une discrimination envers les lycées et lycéens de banlieue. 

[gallery type="slideshow" size="full" ids="67773"]
Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse