Meaux ► [Vidéo] Rencontres : toute la sécurité était aux Saisons

Le centre commercial les Saisons a servi de décor aux démonstrations sur la sécurité, et a accueilli les différents stands des participants aux rencontres sur le thème, samedi 14 octobre.

La journée a été l'occasion pour le public de se renseigner sur les missions des organismes publics et associations et sur les moyens de s'investir personnellement et, pourquoi pas,  en faire son métier. Professionnels et bénévoles ont répondu aux questions.

Des véhicules et des chevaux

Les véhicules des sapeurs-pompiers et des services médicaux d'urgence étaient garés à l'entrée du centre commercial et à quelques pas, deux grands chevaux de race cob normand, pesant chacun entre 550 et 900 kg, grignotaient le foin que leurs cavaliers leur avaient apporté. Gabrielle, de la brigade équestre départementale, indique : "Nous avons  compétence sur l'ensemble du département. Deux chevaux sont basés à Roissy-en-Brie et deux autres à Bois-le-Roi".

Voisin du stand de la brigade équestre, Guillaume, ambulancier au SMUR (Service médical d'urgence) de Melun présentait le véhicule de réanimation. Celui-ci peut transporter un seul patient mais est équipé de tout le matériel de réanimation. Il déclare : "Le SMUR de Melun intervient en moyenne cinq ou six fois par jour. Le véhicule embarque un médecin,  un ambulancier et un infirmier anesthésiste".

A l'intérieur du centre commercial, le capitaine Julien Jouffroy, de la CRS (compagnie républicaine de sécurité) autoroutière d'Ile-de-France, accueillait les visiteurs. Il explique : "Nous sensibilisons le public sur  la sécurité routière, particulièrement sur les effets de la consommation d'alcool et de produits stupéfiants au volant. Toutes les catégories socio-professionnelles sont touchées. On constate que la consommation de produits stupéfiants dépasse la consommation d'alcool".

Les visiteurs se sont pressés sur le parcours de démonstration des lunettes à effet "comme si on avait bu de l'alcool". Les volontaires pour les essais loupaient totalement la ligne blanche sur laquelle ils devait marcher, ou touchaient de la jambe les plots qui délimitaient une chaussée fictive. Les gestes étaient ralentis pour s'appliquer et imitaient ceux, lents et laborieux sous l'effet de l'alcool.

Un fourgon de la police de l'air et des frontières (PAF) attirait également l'attention. Il était aménagé en laboratoire pour la détection des faux documents. A côté, un véhicule de la police nationale était équipé d'un dispositif de lecture automatique de plaques minéralogiques pouvant en quelques instants détecter un véhicule recherché ou volé .

Radioamateur

Olivier, de l'association Adrasec (Association des radioamateurs au service de la sécurité civile), expose : "Nous aidons pour la recherche d'aéronefs et pouvons mettre en place des réseaux de communication palliatifs en cas de catastrophe naturelle, comme à Saint-Martin où se sont rendus des radioamateurs de Martinique et Guadeloupe. Nous effectuons  aussi des exercices de secours pour les spéléologues".

Les sapeurs pompiers de Seine-et-Marne présentaient  leurs missions toujours plus importantes et donnaient des notions de gestes de premiers secours.

La gendarmerie était aussi bien représentée à la manifestation. Jean-Jacques, de la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de Tournan-en-Brie, indique : "Nous intervenons dans les écoles, pour les CM2. Nous les sensibilisons sur les dangers d'internet et comment bien 'surfer'. Nous sommes également formateurs relais anti-drogue". Un gendarme de la brigade motorisée de Meaux détaillait ses missions tandis que les enfants ouvraient de grands yeux devant sa moto.

Deux élèves de l'école des officiers de la gendarmerie de Melun décrivaient le fonctionnement de l'école et répondaient aux questions. La gendarmerie recrute des jeunes, à partir de 17 ans jusqu'à 25 ans, pour les former comme gendarmes auxiliaires volontaires : 7 200 postes étaient ouverts pour 2017.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="64837,64836,64835,64834,64833,64832,64831,64830,64829,64828,64827,64826,64825,64824,64823,64822,64821,64820,64818"]

 

 

  

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.