Meaux ► Rue du Tan : coup de jeune sur un immeuble patrimonial

Les travaux qui doivent finir de rénover l'immeuble patrimonial, rue du Tan, à Meaux, ont franchi une étape importante, mardi 18 juillet.

Des charpentes en bois ont été posées en façade du 9 et 11 rue du Tan. Il s'agit d'une étape supplémentaire dans la rénovation de l'immeuble patrimonial amorcée l'année dernière.

Les travaux avaient dû être arrêtés en raison de la découverte d'un mur d'enceinte de la ville, en plein milieu du site.

En mai 2016, la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) et les ABF (Architectes des bâtiments de France) ont été saisis et ont délibéré pour savoir si le mur devait être conservé ou non. Les deux institutions ont décidé que le mur resterait intact.

Le promoteur a ainsi dû déposer un permis de construire modificatif afin d'intégrer l'ouvrage dans ses plans. En octobre 2016, les travaux ont repris après redéfinition du projet et vérification de le soutenabilité financière de l’opération. "La ville veille à ce que le bâtiment respecte les prescriptions demandées il y a deux ans... Il n’est pas tout à fait refait à l’identique et s’établit sur les deux maisons donnant sur la rue (9 et 11). L’emprise qui longe la limite parcellaire entre le 7 et le 9 rue du tan était historiquement construite, mais le bâtiment était en ruine au moment de la définition du projet. Cette partie est construite dans le projet final. Le bâtiment livré formera un L dont l’un des côté longe le 7 rue du tan, et l’autre est la façade sur rue" indique la mairie.

Ainsi, la façade en bois devait initialement être restaurée à partir de l'état dans lequel elle se trouvait au début des travaux. Néanmoins, il s'est avéré que le bois était bien trop endommagé et qu'elle devrait être entièrement refaite. "Les travaux étaient essentiels étant donné que la charpente de la façade représentait un danger structurel pour le bâtiment, autrement dit menaçait de s'écrouler" précise-t-on à la mairie.

En pratique, seule la façade sera réhabilitée à l'identique. La cour intérieure sera rénovée selon les plans de construction. Le projet immobilier comprend huit logements et un local commercial.

Là où des travaux sont prévus jusque mi-2018, les nuisances occasionnées par la reconstruction de la façade devraient s'arrêter en octobre 2017.

Le permis de construire est consultable en mairie.

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse