Mitry-Mory ► Manifestation : Le lycée Balzac "moins bien traité que les autres"

Une centaine de manifestants, professeurs, lycéens et sympathisants, a défilé, samedi 25 mars, dans les rues de Mitry-Mory et manifesté son mécontentement.

Ils étaient tous unis pour la même cause, professeurs, parents d'élèves, lycéens, surveillants, élus de Mitry-Mory, de Compans et militants de l'union locale CGT, et ainsi donner une suite à la mobilisation entamée les 7 et 16 mars. Samedi, à midi, ils se sont retrouvés pour un pique-nique devant le lycée Honoré-de-Balzac avant de partir aux alentours de 13 heures en cortège jusqu'à la place de la République.

Les responsables syndicaux indiquent : "A la rentrée prochaine, près de 1 600 élèves seront accueillis au lycée Balzac. Le rectorat n'accorde, pour l'instant, pas les moyens nécessaires afin de mener à bien l'apprentissage des jeunes. Ce sera alors un lycée avec des classes de 35 élèves chacune, qui devra, en plus de faire avec des classes surchargées, supprimer des heures de cours. En effet, le lycée a une enveloppe d'heures par lycéen qui est 20% moins élevée que dans les autres lycées".

Le maire de Compans, Joël Marion, venu en voisin et concerné par les conditions d'accueil des lycéens, déclare : « Il faudrait en effet des moyens suffisants pour que les classes soient moins surchargées et les professeurs plus nombreux ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="47216,47213,47215,47212,47211"]
Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse