Saint-Soupplets ► Gendarmerie : Baisse de la délinquance malgré une légère hausse des cambriolages

Les cambriolages sont en légère hausse même si le bilan de la brigade est excellent. C'est ce qu'a annoncé le lieutenant Grosso, commandant la brigade de gendarmerie de Saint-Soupplets, qui a présenté le bilan de l’activité, mercredi 1er février, à la salle des fêtes de Villeroy. 

La nouvelle ne va faire plaisir à personne mais ce sont surtout les victimes des cambrioleurs qui s'en plaignent, évidemment. Elles sont, ça va de soi, trop nombreuses, quand bien même n'y en aurait-il qu'une seule. L'année dernière, une vingtaine de cambriolages en plus par rapport 2015 se sont produits.

Les habitants de la région qui prennent de plein fouet les activités des cambrioleurs sont obligés de faire avec, même si la gendarmerie déploie tous les moyens dont elle dispose pour tenter d'endiguer le phénomène. Cependant, les grands axes routiers qui desservent les communes seine-et-marnaises et en l'occurence Saint-Soupplets et ses environs (D 401, RN 330, RN3 et RN2 à proximité) sont bien pratiques pour les voleurs qui arrivent et repartent rapidement.

Le lieutenant Grosso indique : « En 2016, la brigade a effectué 1 150 interventions, 264 personnes ont été mises en cause, 45 gardées à vue et 8 écrouées. C’est une augmentation de 30% des cambriolages. Il y en a eu 90 en 2016, ce qui représente un retour aux chiffres de 2014 contre la baisse qui avait été observée en 2015, soit 68. Ceci peut s’expliquer partiellement par l’effet dissuasif de la mise en place du plan vigipirate en 2015... Ça a un peu refroidi les voleurs".

Un habitant de Monthyon qui a souhaité garder l'anonymat raconte : "On a été cambriolés il y a quelques mois. C'était en peine journée. Quand je suis arrivé, les voleurs étaient encore dans la maison, à l'étage. Je les entendais parler... une langue des pays de l'Est. Quand ils ont réalisé qu'il y avait quelqu'un dans la maison, ils ont filé et ils sont passés tout près de moi. J'en aurais bien attrapé un, mais vu qu'ils étaient deux, j'ai préféré être prudent et les laisser partir. Ils ont pris des bijoux..."

Les gendarmes ne conseillent pas en effet d'intervenir. "Mieux vaut appeler tout de suite la gendarmerie en composant le 17 et essayer de donner une description la plus fidèle possible des intrus. Il est également recommandé de signaler les individus avec un comportement suspect" indiquent toujours et encore les militaires.

La délinquance générale a baissé

Même si les chiffres des cambriolages sont peu réconfortants, ceux de la délinquance autre, par contre, sont passés de 731 délits constatés en 2015, à 695 en 2016. "Les moyens de vidéosurveillance, les services de police municipale et les protocoles de participation citoyenne sont un appui important de nos actions » souligne le lieutenant qui ajoute : "En matière de sécurité routière, 12 accidents corporels dont les causes principales sont la vitesse, la consommation d’alcool et de stupéfiants, ont été enregistrés alors qu' aucun accident mortel n'est à déplorer pour la troisième année consécutive. Au total, nous avons relevé 1 188 infractions routières dont 252 excès de vitesse »

L'inspection par le commandant de compagnie, Jean-Philippe Large, et la prise d'arme se sont déroulées à la caserne de Saint-Soupplets, juste avant la présentation des résultats annuels à la salle des fêtes de Villeroy. Traditionnellement, la cérémonie est délocalisée dans une commune de la circonscription qui en compte vingt pour une superficie de 262 km2 et une population de 21 500 habitants.

Olivier Morin, conseiller départemental, Daniel Froger, maire de Villeroy, et Roger Boullonnois, député honoraire, ont tour à tour pris la parole et ont renouvelé leur soutien aux unités de gendarmerie du secteur.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="42211,42212,42217,42214,42213,42235,42238,42237,42233,42232,42236,42229,42228,42227,42221,42223,42226,42224,42222,42220,42239,42219,42218"]

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.