Claye-Souilly ► Concours agility : maîtres et chiens s'amusent sérieusement

Mais qu’est-ce qui les pousse donc à courir avec leurs chiens ? Le concours agility qui a eu lieu, dimanche 29 janvier au gymnase des Tilleuls de Claye-Souilly, a de nouveau confirmé le vif engouement pour la discipline sportive, à la fois canine et humaine.

Caniche, border-collie, berger australien, shetland, braque Saint-Germain, berger allemand, cavalier King Charles, mais aussi des races croisées, ont participé avec leurs maîtres au premier concours de l’année proposé par l’Agility club le Pin-Claye, au gymnase des Tilleuls (près de la piscine).

Si les épreuves sont sérieusement organisées, suivies et exécutées, elle n'en demeurent pas moins un amusement pour le maître et son animal.

Se faire plaisir avant tout
Guillaume Dublanche se prépare avec sa chienne Lucie Fair Tawny, magnifique shetland de deux ans. « Je viens d’Amiens, dans la Somme, et pratique l’agility depuis 21 ans. Lucie est mon quatrième chien. Je l’entraîne depuis qu’elle a trois mois et elle adore ça. Elle va concourir dans la catégorie B, c’est-à-dire de 37 à 47 cm au garrot. L’agility est un sport physique, pour le chien comme pour le maître qui l’accompagne tout le long d’un parcours de 200 mètres comprenant une vingtaine d’obstacles. Mais le but premier est de se faire plaisir avant tout » explique Guillaume, qui est lui aussi juge agility dans son département.
Une grande complicité
L'avis est partagé par Andréa, 32 ans, venue de Coulommiers avec sa chienne Litchi, deux ans, un berger blanc suisse. Elle a concouru dans la catégorie C (plus de 47 cm au garrot). « Je fais partie du club de Coulommiers depuis dix ans, mais l’agility est une passion qui remonte à 25 ans. C’est un plaisir pour moi et le chien avec qui il doit y avoir une grande complicité. Si l’animal ne s’amuse pas, ce n’est pas la peine. Litchi est ma deuxième chienne, la première, Easy, est maintenant à la retraite, à la maison ».
Douze ans, douzième compétition
Eloïse, 12 ans, concourait dans la catégorie espoir avec Ianka, sa chienne border-collier âgée de 3 ans et demi. L’adolescente réside à Billy-sur-Aisne, près de Soissons (Aisne). « Je fais de l’agility depuis environ deux ans. C’est ma douzième compétition. Courir avec Ianka m’apporte toujours beaucoup de bonheur » confie-t-elle.
Toutes les races de chien
« Il s’agit de la 6e édition du concours en salle. Nous avons 70 équipes dans la catégorie senior et quatre équipes dans la catégorie espoir, c’est-à-dire les jeunes conducteurs (moins de quatorze ans). Beaucoup viennent d’Ile-de-France et de Picardie. Le juge, Philippe Wattecamps, vient d’Auxerre, en Bourgogne. Pour participer au concours, il faut obligatoirement être inscrit à un club d'agility. On peut pratiquer avec toutes les races de chien, qu’ils soient petits, moyens ou grands » souligne Joëlle Bégé, présidente du club Agility Le Pin-Claye.
« On parle d’éducation, pas de dressage »
Son  club existe depuis 1990. Il compte 80 adhérents, dont 16 licenciés et 14 moniteurs agréés. Depuis mai 2008, l'agility club Le Pin-Claye exerce ses activités sur un terrain en bordure de la D34, parcelle de 6000 m² gracieusement prêtée par la société Placo, et avec le soutien de la ville de Claye-Souilly.

Agility signifie agilité en anglais. C’est un sport canin créé en 1977 par un Britannique au cours duquel le chien évolue sur un parcours d’obstacles guidé par son maître, à l'instar des concours hippiques. Il s'agit de mettre en valeur l’intelligence et la souplesse du chien. Par son côté ludique, la discipline s’inscrit naturellement dans une démarche éducative favorisant la socialisation de l’animal. « Le travail doit se faire dans le plaisir, pour le maître comme pour le chien. Il ne s’agit pas de dressage, mais d’éducation. On arrive à obtenir beaucoup dans le plaisir et dans la récompense, jamais dans la contrainte » renchérit Joëlle Bégé.

Le second concours organisé par son association aura lieu dimanche 25 juin, en plein air sur son terrain.

Facebook 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="41835,41834,41833,41832,41828,41824,41826,41822,41830,41820,41823,41819,41818,41827,41816,41821,41815"]

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse