Meaux ► Maison du brie : le fromage est logé

La maison du brie de Meaux a été créée dans le cadre majestueux de la cité épiscopale. Samedi 5 novembre a eu lieu l'inauguration du bâtiment dédié au roi des fromages.

Avec l'orchestre du jazz band de l'harmonie du Pays de Meaux, les visiteurs ont été accueillis à l'entrée de la cité pour l'événement qui marquait la naissance de la maison du brie.
Un atout touristique supplémentaire

pour la ville

Le maire, Jean-François Copé, avec à ses côtés, Olivier Morin, adjoint délégué au tourisme qui a suivi le dossier du début à la fin, accompagné de la sénatrice Anne Chain-Larché et de Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil départemental, a coupé le ruban symbolique devant l'entrée du bâtiment.

Jean-François Copé a indiqué : "La maison du brie de Meaux est un lieu accessible à tous les publics. Elle participe à la valorisation du patrimoine dont la cité épiscopale et le musée de la Grande Guerre font partie. Elle incarne la modernité et la tradition. Je suis attentif à nos racines et la gastronomie en fait partie ».

L'élu a ensuite rendu hommage à Emilie Lefebvre, directrice de l'office de tourisme de Meaux, qui s'est investie dans le projet et qui quitte ses fonctions pour être remplacée par Nathalie Jourdin.

La confrérie du brie de Meaux a évidemment été reine lors de la manifestation. Daniel Troublé, grand chambellan, explique : « La confrérie est hébergée dans une salle de la maison du brie. C'est beaucoup plus majestueux qu'avant ». La confrérie sera désormais chargée d'animer les visites de groupe dans l'édifice.

Voir et aussi goûter !

Le bâtiment de la Posterie, à gauche du musée Bossuet, a été entièrement remanié de l'intérieur pour accueillir au premier étage une scénographie moderne et ludique. Les vitrines et leurs pendants d'affiches et d'objets anciens font valoir leur rapport avec la fabrication du brie, depuis la production laitière jusqu’à la commercialisation du produit, en passant par les différentes étapes de fabrication. Le point fort de la visite demeura sans aucun doute la salle de dégustation où le public pourra apprécier les subtilités gustatives du fromage.

L'accueil de l'office de tourisme de Meaux s'est installé au rez-de-chaussée où une boutique propose les produits issus de la région meldoise : bière de Meaux, moutarde, vinaigre et bien sûr, brie.

L'accés aux personnes à mobilité réduite est facilité par l'utilisation d'un ascenseur.

L'histoire du brie de Meaux

Fromage à pâte molle fait à partir de lait de vache, sa fabrication remonterait au haut moyen-âge où Charlemagne l'aurait invité à sa table.

Ainsi, le brie aurait été sacré « roi des fromages » lors du congrés de Vienne en juin 1815, C'est au cours du banquet final, après une dégustation de cinquante-deux fromages régionaux des différents pays représentés, que le brie a été proclamé « Prince des fromages et premier des desserts ». Jean-François Copé avoue : "J'aimerais que l'anecdote soit inscrite dans les livres d'histoire » et ajoute avec un clin d'œil : « Si je deviens président de la République !" 

À l'origine, le fromage était produit uniquement dans la région autour de Meaux, mais à partir de 1953 le territoire de production s'étend vers l'est jusqu'à la Meuse. L'appellation d'origine contrôlée (AOC) est obtenue le 18 août 1980.

Cent litres de lait pour fabriquer

quatre roues de brie

Le parcours scénique de la maison du brie restitue l'ensemble du parcours de fabrication du fromage. Tout commence par la collecte du lait. Ce dernier est refroidi sitôt la traite puis conduit à la laiterie par camion citerne. La maturation, à 35° peut commencer avec ajout de ferments lactiques.

Le lait est ramené à 28° et se coagule par les acides lactiques et adjonction d'une enzime : la présure (substance provenant du 4e estomac du veau, la caillette). Etape suivante : le sabrage et le moulage où à l'aide d'une pelle à main on remplit les moules dans lesquels le caillé va s'égoutter. Les moules reposent alors à 18°. On remplace ensuite les moules par une forme en acier inoxydable.

Vient alors le salage au sel sec sur l'ensemble du fromage. Grâce au pénicillium, l'affinage commence de l'extérieur vers l'intérieur et une fine pellicule blanche se forme. Dès lors, l'affinage commence et durera de 4 à 7 semaines avec de nombreux retournements.

 
 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="33792,33907,33910,33804,33813,33815,33812,33810,33805,33807,33801,33800,33799,33797,33798,33796,33791,33790,33789,33788,33785,33779,33783,33782,33781,33780,33787"]

 

 

 

 

 

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse