Vegé cuisine ► Les pakoras, ces beignets indiens aux légumes

C'est bon et c'est végétarien, ou est-ce l'inverse ? En tout cas, super pour l'été ! Les pakoras sont des beignets aux saveurs indiennes et hyper simples à préparer. Il ne faut juste pas avoir peur de mettre un peu les doigts dans la pâte mais prenez-le comme une partie de plaisir. On dit bien "mettre la main à la pâte" !

Alors pour la recette, il vous faut de la farine de pois chiche, des herbes fraîches (coriandre, une pointe de menthe si on veut), de l'ail frais ou en poudre, du curry en poudre et deux pincées de sel. Hachez menues les herbes, ajoutez-les à la farine de pois chiche dans un saladier et ajoutez de l'eau. Mélangez bien jusqu'à ce que la pâte devienne collante.

Découpez en lamelles rondes de l'aubergine, de la pomme de terre, et de l'oignon rouge dont vous détacherez les cercles (de plus en plus petits). Chaque rondelle de légume sera passée dans la pâte pour que celle-ci recouvre le morceau des deux côtés et hop, dans la friture ! Enchaînez jusqu'à ce que la surface de votre friteuse ne puisse en contenir davantage (peut-être environ six rondelles de la circonférence d'une aubergine).

Avec une écumoire en métal, retournez chaque beignet déjà doré et laissez frire encore quelques secondes. Sortez-les toujours à l'écumoire et placez-les sur une assiette couverte de deux épaisseurs de papier absorbant.

Une fois les beignets à l'aubergine terminés, passez aux rondelles de pomme de terre puis à celles d'oignon de la même manière.

Servez avec des tomates, du concombre et du citron. Agrémentez d'une sauce aigre-douce.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="5357,5356,5355"]

Publié dans Vie locale

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse