Seine-et-Marne ► Nouvelle géographie du réseau des Finances publiques : les organisations syndicales dénoncent "une véritable tromperie"

Seine-et-Marne ► Nouvelle géographie du réseau des Finances publiques : les organisations syndicales dénoncent "une véritable tromperie"

Communiqué, mardi 25 juin

La direction des Finances publiques de Seine-et-Marne (DDFIP 77) vient de présenter aux agents et organisations syndicales la nouvelle géographie du réseau des Finances publiques, dite « géographie revisitée ». En lien avec la préfecture, elle envisage une large concertation avec les élus locaux jusqu'en octobre 2019.

Contrairement à ce que laisseraient penser les cartes des implantations (jointes à ce communiqué), les organisations syndicales dénoncent un rétrécissement du réseau, la concentration des services, un abandon du territoire rural du département et un séisme pour les agents.

Dans le détail, la DDFIP 77 envisage :

– la fermeture de onze trésoreries pour les remplacer par un service de proximité occasionnel, élargi à quelques autres communes, qui constituera juste un point de contact avec notre administration. Cet accueil « low cost » ne sera pas assuré par un agent des Finances publiques et ne pourra ainsi répondre aux nombreuses questions de nos usagers, et particulièrement celles demandant de la technicité.

– la concentration des services accentuera un peu plus l'éloignement des usagers avec le regroupement : des services des impôts des particuliers sur cinq sites (Melun, Montereau, Noisiel, Lagny et Meaux) au lieu de douze actuellement, des services des impôts des entreprises sur quatre sites (Meaux, Melun, Roissy et Provins) au lieu de onze actuellement ;

– un abandon du territoire rural situé à l'Est et au Sud du département avec seulement un SIP à Montereau, un SIE à Provins et quelques « points de proximité ».

Ce qui aurait pu paraître pour une avancée, le cadre de la DDFiP chargée du conseil aux ordonnateurs locaux, n'en est pas une. En effet, les comptables publics des trésoreries qui seront supprimées assurent déjà cette mission.

Pour les organisations syndicales, ce nouveau réseau constitue une véritable tromperie.

– tromperie envers les administrés qu'ils soient particuliers ou petites entreprises. L'accès à un meilleur service public, avec une plus grande proximité de notre administration n'est qu'une illusion, car la réalité sera toute autre. Ce nouveau réseau prévoira l'éloignement des services où se trouvent les agents des Finances publiques. Loin d'un service de qualité, c'est d'un service « bas de gamme » dont ils disposeront ;

– tromperie envers les collectivités locales. Tous les doutes sont permis : s'agit-il de leur apporter soutien et conseil ou est-ce un semblant de rapprochement pour une vision plus politique dans la perspective de prochaines échéances électorales ;

– tromperie enfin envers les agents qui vivront leurs pires années professionnelles et cela dès les prochains mois : des réadaptations forcées, des mobilités contraintes et des dégradations inévitables de leurs conditions de travail avec de fortes incertitudes quant à leur devenir.

Ces orientations s'inscrivent également dans un cadre de suppressions massives d'emplois à la DDFIP 77 que les organisations syndicales s'évertuent à dénoncer depuis de trop nombreuses années. L'ensemble des organisations syndicales du département dénoncent fermement ces perspectives d'abandon d'un service public de qualité. Elles exigent le retrait de ces projets destructeurs.

Les organisations syndicales 77 appellent les citoyens, les élus, et les agents à ne pas être dupes, à se mobiliser pour le maintien et le développement d'un service public de proximité de qualité

Le service public est en danger, à la DGFIP comme ailleurs.

Solidaires Finances publiques, CGT Finances Publiques,FO DGFIP, CFDT Finances Publiques et CFTC DGFIP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu 345 fois

Dernière modification le mardi, 25/06/2019

Informations supplémentaires

  • Etat: Publié

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse