Seine-et-Marne ► Houx, gui, fragon et mousses : gare aux cueillettes excessives

Communiqué, mardi 11 décembre

Noël arrive. Le houx, le gui et le fragon font leur retour en forêt. Servant à la confection de décorations et autres bouquets, ces végétaux souffrent de ramassages intensifs, souvent destinés à leur commercialisation.

L'ONF met en garde les auteurs de ces cueillettes excessives qui font fi de la réglementation. En décembre, dans le massif de Fontainebleau, les forestiers effectueront plusieurs contrôles avec les services de police et l’ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage).

Que les forêts soient privées ou publiques, leurs fruits et produits appartiennent aux propriétaires. Les cueillettes sont interdites sans leur accord. Cependant dans les forêts publiques, le code forestier (voir in fine) tolère un ramassage en petite quantité, réservée à un usage familial. Celui-ci ne doit pas dépasser l’équivalent d’une poignée par personne, soit un bouquet de quelques branches.

Tout prélèvement intensif et trop volumineux peut faire l’objet d’une amende prévient l’ONF. Ses agents veilleront à faire respecter cette recommandation.

La vente de houx sauvage est proscrite sur les marchés. Dans ce cadre, le commerçant doit prouver que le houx mis en vente provient d’une culture.

Cueillettes réglementées en forêt : articles L.163-11, R.163-4 et R.163-5 du code forestier - Amende de 135 € pour un volume ramassé entre 5 et 10 litres ; au-delà, amende pouvant aller jusqu’à 45 000 €, voire des peines d’emprisonnement.

 

 

 

Publié dans Les communiqués

Laissez un commentaire

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 25 62 05

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse