De Saint-Jean

De Saint-Jean

Le téléphone au volant est une bête noire. Les constatations sont faites : beaucoup d'accidents de la route auraient pu être évités si le conducteur - ou la conductrice - n'avait pas été en train de téléphoner.

"De nombreux automobilistes n'ont pas compris le danger que représentait le téléphone au volant. La plupart se croient hors d'atteinte. Ils craignent tout juste d'être verbalisés. Il ne se rendent pas compte du danger mais une erreur pour manque d'attention ou parce qu'on cherche son téléphone dans sa poche, dans son sac, qu'on cherche le nom d'un contact dans la liste ou encore parce que l'objet a échappé des mains et qu'on veut le récupérer parterre... sont autant de cas (et il y en a d'autres) qui augmentent le danger sur la route" indique-t-on à la préfecture. En effet, d'après les statistiques, l'usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident.

La prévention routière parle "d'un accident sur dix qui seraient lié à l'usage du téléphone" : "Envoyer ou lire un texto ou un mail en conduisant est tout aussi dangereux que de parler, voire encore plus : dans ce cas, le danger provient de ce que le conducteur est obligé de quitter la route des yeux pendant environ cinq secondes, le temps de parcourir plus de 100 mètres, l'équivalent de la longueur d'un terrain de football". Et on en croise, des automobilistes qui téléphonent... A partir de lundi 14 décembre, une campagne de sensibilisation et de prévention sur le thème de l’utilisation du téléphone portable au volant sera lancée par la préfecture de Seine-et-Marne en partenariat avec le conseil départemental. Ainsi pendant trois semaines, l'affiche (voir ci-dessous) sera apposée sur les abribus. Les autorités espèrent faire réfléchir les usagers qui, malgré les interdictions et les lois, sont toujours aussi nombreux à téléphoner en conduisant.

Ce que dit le Code de la route
L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite (article R 412-6-1). De plus, depuis le 28 juin 2015, le conducteur (même d'un deux et trois roues, vélo compris) n’est plus autorisé à conduire en portant à l’oreille un dispositif susceptible d'émettre du son, sauf système monté dans le véhicules ou dans le casque (décret du 24 juin 2015).

Dans tous les cas, la sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire. Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points. Plus d'infos sur la réglementation ici

campagne téléphone

 

NATURE -

La tique nous révulse. Rien qu'à l'évocation du monstre, on en a des frissons ! Et pourtant elle est toute petite. Rencontre avec le parasite.

Sous un microscope ou une loupe, si la bête a tout de celles qu'on trouve dans les films d'horreur, c'est que les cinéastes s'en sont inspirés. Malgré sa petite taille, l'animal de 3 millimètres peut faire de vrais dégâts et son look va avec ses manières. Elle se fiche dans la peau. Souris, oiseaux, chiens, chats, vaches, cerfs, chevaux, humains... tous les sangs chauds - on n'a pas dit les latins ! - comme les sangs froids style lézards peuvent avoir droit à la morsure du vampire. Eh oui, la tique viendra pour votre sang ou celui de votre toutou ou de votre pogona (mais là c'est plus difficile pour elle car le pogona reste en général dans son terrarium d'appartement). Alors gare à la promenade car c'est dehors qu'on va se ramasser la vilaine...

Tapi en haut des herbes un peu hautes, dans les buissons ou alors dans un local avec de la paille où logent parfois leurs hôtes (moutons, furets...), le plus grand des acariens guette. C'est là que vous arrivez avec votre rase-motte de Jack Russel  - ça sera pareil pour un bouvier bernois - et que la tique s'accroche à Médor ou bien à vous, avec ses petites pattes, s'achemine jusqu'à un coin qui lui plaît, plante son rostre dans la peau et commence à boire le sang.

Sa tête est minuscule et au fur et à mesure que la bestiole s'alimente, ses huit pattes insérées en ligne sur la face ventrale, resserrées le long de son corps, elle grossit jusqu'à atteindre le volume d'une demi-phalange du petit doigt.

D'ailleurs, pour parler de ses pattes, celles-ci sont pourvues des articles classiques : coxa, trochanter, fémur, patelle, tibia et tarse. Elles se terminent par une ventouse et deux griffes permettant au parasite de se déplacer sur presque tous les supports. La première paire de pattes porte un organe sensoriel olfactif important détectant le degré d'hygrométrie, les phéromones, le gaz carbonique, les métabolites exhalés par les ruminants, l'acide lactique... C'est ce qui va lui permettre de repérer une proie et lui sauter dessus.

Un bon coup de gel ou une famille de hérissons
C'est par temps humide et pas trop froid que les tiques se sentent le plus à l'aise. C'est ce que nous avons en ce moment. Pas de gel très fort, de la pluie... des températures qui n'ont pas de quoi fouetter un chat ni tuer les tiques. Car c'est aussi à ça que sert un hiver bien rigoureux : se débarrasser des parasites qui ne résistent pas au froid et qui seront par conséquent moins nombreux la saison suivante.

Le nombre de tiques peut également diminuer grâce à leurs prédateurs : oiseaux, reptiles et autres insectivores comme musaraignes, taupes et hérissons. Ainsi quelques poules dans un jardin peuvent ingurgiter chacune jusqu'à 200 tiques par heure dans une zone fructueuse.

La tique au bûcher !
Caresser votre chien est un bon moyen de vérifier s'il héberge une tique. Bref, le soir, ou deux jours plus tard (la tique peut prendre son repas pendant une semaine avant de se détacher), au coin du feu, devant la télé, tandis que vous caressez Rex, vous sentez comme un "truc" sous ses poils. En y regardant de plus près, à la lumière de votre smartphone, la tique est là ! Il vous faudra alors l'appareil qui s'appelle simplement un "tire-tique". C'est comme un tout petit pied de biche fourchu, en plastique. Il suffit de glisser l'extrémité sous la tique, au ras de la peau du chien, d'effectuer doucement, sans saccades, une rotation d'un ou deux tours et de la retirer. La tique viendra sans autre contrainte. Elle sera sans doute bien grosse, gorgée de sang. Pas ragoûtant ! Pour vous en débarrasser - pas d'états d'âme car si vous la laissez vivre, elle pourrait revenir - mettez-la dans un papier et brûlez-la.

Il faudra juste espérer qu'elle n'ait pas transmis dans la période où elle est restée plantée la piroplasmose à votre chien ou si c'est vous, la maladie de Lyme. Heureusement, la contamination est loin d'être gagnante à chaque fois.

Vraiment, on a beau aimer les animaux, les tiques ont peu de chance de faire partie de nos favoris, même en NAC (nouveaux animaux de compagnie)...

Le Téléthon se déroulera à Claye-Souilly du vendredi 4 décembre à partir de 18 heures au samedi 5 décembre à minuit.

Le "villageTéléthon » sera installé au gymnase des Tourelles
Le programme
- « Ateliers d’Art Buffon » : ateliers enfants, peintures sur bois et exposition-vente d’œuvres réalisées par les membres de l’association.
- « Palette Clayoise » : réalisation et vente de cartes de vœux et de marque-pages. Exposition-vente de toiles et de décorations de Noël réalisées par les membres de l’association.
- « CRAB » : vente de douceurs aux saveurs de Noël (vin chaud, crêpes, gâteaux …).
- « CS Pétanque » : concours de tirs et de pointes et initiation à la pétanque.
- « À toi de jouer » : jeux de société pour toute la famille.
- Médiathèque de l’Orangerie et « BRIE » : vente de livres.
- CS Cyclotourisme : le public est invité à pédaler sur les vélos du Téléthon pour réaliser un maximum de kilomètres, sponsorisé par les partenaires.
- 1re Compagnie d’Arc de Claye : initiation au tir à l’arc avec des flèches neutralisées, dans un décor moyenâgeux. 2 € les 6 flèches.
- Espace bien-être : différents massages détente seront proposés (assis sur chaise ergonomique, massage des mains ou des pieds sur fauteuil relax, relaxation coréenne sur futon au sol, massage relaxant du dos ou des jambes avec des huiles essentielles sur table et en cabine chauffée). 10 € les 15 minutes.
- « Claye véhicule rétro » : tombola avec à la clef une Mini restaurée par les bénévoles de l’association. Tirage au sort le samedi à partir de 19 heures.
- « Société nautique de Lagny-Aviron » : défi kilométrique d’aviron en relais ! Les adhérents du club tenteront de battre leur record de 2013 en ramant sur un ergomètre tout au long des 30 heures du Téléthon afin d’effectuer une distance de 475 km, équivalente à un parcours fictif « Claye-Souilly-Deauville ». Deux autres ergomètres seront également à la disposition du public pour une initiation. Une carte géante a été confectionnée par les enfants de l’Accueil loisir pour suivre leur parcours dantesque.
- « Rotary Club » : vente de ballons pour le lâcher géant prévu le samedi 5 décembre à 12 heures. 1,50 € le ballon.
- « Viana è amor » : vente de spécialités portugaises.
- « Les Pot’iront » : vente de soupe bio aux potirons. 1€ le verre ou 6€ la bouteille.
- Accueil Loisir : vente d’objets réalisés par les enfants de l’Accueil loisir, stand maquillage (2 €) et compositions florales (5 €).
Toutes les animations et les horaires en cliquant ici
Buvette et restaurant du Téléthon
Au menu du restaurant :
- Vendredi soir : bœuf bourguignon - samedi midi : paëlla - samedi soir : choucroute
À la buvette :
À toute heure de la journée : frites, saucisses, merguez, hot-dog, sandwichs, pâtes, boissons…
Vente de miel du parc communal « Papillon de la Prée »
nn

L'hiver sera rude. Ce sont les ours du parc zoologique de Thoiry (Yvelines) qui l'ont dit. Enfin ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça, mais presque.

C'est à dire que les grands animaux ont commencé à préparer leurs tanières alors que les températures de novembre étaient encore supérieures aux normales de saison. Alors serait-ce que les ours ne s'y trompent pas et qu'ils sentiraient approcher un hiver plutôt rude ?
Au parc de Thoiry, on s'efforce de composer les paysages pour que ceux-ci ressemblent le plus possible au milieu naturel de chaque espèce. L'environnement quasi naturel permet de mieux observer le comportement des animaux qui lui aussi reste, pour le coup, au plus près de ce qu'il peut être à l'état sauvage. Et là, tous les ours s'y sont mis... Ils sont dans les starting blocks pour se mettre au ralenti et rester blottis pour l'hiver. Le phénomène étonne. Il faut dire qu'à la même époque l'année dernière, seulement 20 % des ours commençaient leur hibernation. C'est également que 2014 a été l'année la plus chaude en France depuis que les prévisions - scientifiques - sur le temps existent. A l'approche de l'hiver, les météorologues restent perplexes et ce qu'ils prévoient ne ressemble pas à ce que prévoient les ours. Les humains verraient d'ailleurs dans leurs études arriver un temps plutôt "mou", doux et humide. Plus facile pour circuler sur les routes mais tellement moins féérique !
El Niño ou la Reine des neiges
Il paraîtrait que quand le phénomène El Niño se manifeste, comme c'est le cas cette année, il engendrerait un hiver plus rigoureux en Europe. Le changement de direction des vents a une influence sur le monde entier et il fait descendre de l'air polaire sur l'Europe.
Cependant les ours de Thoiry ne connaissent pas El Niño et sentent juste que la saison va être très froide et qu'il vaut mieux se mettre à l'abri. A moins qu'ils ne soient, eux aussi, atteints par le phénomène Reine des neige... On ne sait pas s'ils ont décoré leurs tanières en blanc et bleu avec des paillettes et serrent dans leurs bras un petit Olaf (le bonhomme de neige) en moumoute pour dormir...
Quoi qu'il en soit et comme prévu, mercredi 11 novembre, le parc a fermé ses portes pour l'hiver et rouvrira pour la nouvelle saison samedi 13 février.
En Ile-de-France, les services de la Dirif (Direction des routes Ile-de-France), toujours vigilants, sont sur le pied de guerre et ont déjà tout préparé pour les premières gelées... Des milliers de tonnes de sel et de saumure attendent d'être saupoudrées. Les premiers coups du froid intense sur les routes pourraient bien avoir lieu mardi 24 novembre. En tout cas, on sent bien que ça descend.
Voir les prévisions météo ici

SORTIR -

L'exposition philatélique sur le rugby au CMCL (Centre municipal de culture et de loisirs) à Mitry-Mory durera jusqu'au 28 novembre. Elle a commencé le 2.

Le club philatélique de Villeparisis et Mitry-Mory et Jean-Marie Pater proposent un voyage sur le thème du rugby et de la coupe du monde à travers une collection de timbres, d’enveloppes et d’oblitérations rassemblés pour l’occasion. L'exposition retrace également l’histoire du club de rugby de Villeparisis, dissout en 1985, et la création du club de Mitry-Mory qui vient de fêter son 30e anniversaire.

Entrée gratuite.

La cérémonie en souvenir de l'armistice de la Grande guerre a rassemblé de nombreux habitants à Nanteuil-Lès-Meaux, mercredi 11 novembre.

La fanfare a donné le ton à la commémoration tandis que le cortège est parti de la mairie pour arriver au monument aux morts, quelques centaines de mètres plus bas.

Les enfants des écoles se sont joints à la cérémonie menée par le maire, Régis Sarazin. Le moment s'est clôturé par un lâcher de pigeons. Ces derniers, peut-être un peu affolés par les trompettes et tambours des musiciens, ont manifesté leur envie de rester dans leur panier mais ont finalement consenti à s'envoler, symbolisant la liberté. L'un d'eux a malgré tout préféré passer un moment au sol, sur la chaussée, observant la foule et trouvant sans doute plus sûr de suivre le maire au plus près.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="13504,13519,13505,13517,13512,13511,13510,13509,13508,13507,13506,13516,13518,13513"]

Photos Marie-Cécile Meyer

FAITS DIVERS -

A l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, une perquisition a été effectuée, le 19 novembre, dans un vestiaire regroupant 2 100 casiers d'employés de l'entreprise Servair. A Meaux, la police procède à des perquisitions et interpellations.

Servair est une filiale d'Air France. Dans des casiers, les enquêteurs du GTA (Gendarmerie des transports aériens) ont découvert des "éléments de prosélytisme avancé et des signaux faibles de radicalisation ».

Les locaux sont situés en "zone piste" de l'aéroport. Le service du préfet délégué chargé de Roissy a déclaré : "De nombreux objets dérobés au sein de l'entreprise ont été découverts de manière incidente et ont été remis au responsable de sûreté".

Autrement dit, les objets volés n'avaient rien à voir avec la radicalisation islamiste mais les détenteurs des casiers vont sans doute avoir quelques retombées quant à leurs agissements délictueux. Une plainte devrait être déposée par Servair et certains employés pourraient se voir retirer leur autorisation d'accès à la zone réservée.

Depuis l’instauration de l’état d’urgence après les attentats de Paris du 13 novembre, les services de police et de gendarmerie ont procédé, sur l’ensemble du territoire, à 793 perquisition administratives, lesquelles ont donné lieu à 107 interpellations et à la saisie de 174 armes, dont 18 de guerre. Certaines des perquisitions et des interpellations ont eu lieu à Meaux.

Un habitant du quartier Cornillon raconte : "En début de semaine, quand j'ai ouvert mes volets comme tous les jours, j'ai vu une horde de policiers se déployer en bas de l'immeuble d'en face. Je me suis demandée si je devais tout refermer tout de suite, mais finalement j'ai vu qu'ils emmenaient une locataire après avoir vraisemblablement fait une perquisition dans l'appartement. Je crois que sa fille fréquente un musulman qui pourrait être soupçonné de radicalisation".

Les observations du même type par des habitants, à Meaux ainsi que dans d'autres villes du secteur comme Torcy et Noisiel, ne sont pas isolées. Etat d'urgence : voir ici et ici

 

 

CUISINE -

Un vin chaud... monsieur Duce ?... Tout le monde connaît le célèbre passage dans le film "Les Bronzés font du ski". Eh bien aujourd'hui nous vous proposons la recette du vin chaud.

Le vin chaud, dans la mesure du possible, se fait avec un bon vin, pas une piquette. Il doit s'en dégager les arômes fruités du raisin et des épices... Choisissez un vin rouge de 11 ou 12°. Dans une casserole en émail ou acier inoxydable (pas de métal risquant de d'oxyder), faîtes chauffer 1,5 litre de vin sans laisser bouillir. Il sera à point quand vous verrez une mousse se former à la surface du liquide. Sucrez avec du sucre roux, parfumez avec deux bâtons de cannelle, une pointe de couteau de noix de muscade que vous aurez râpée, deux clous de girofle, deux étoiles de badiane - appelé aussi anis étoilé -  un zeste de citron ou d'orange, un morceau de gingembre émincé. Il est préférable d'éviter les aromates en poudre qui troublent le vin. Mélangez tous les ingrédients et laissez frémir très doucement pendant cinq minutes. Filtrez et dégustez aussitôt prêt. Le vin chaud se boit... bien chaud, servi dans des verres. Disposez une rondelle d'orange à cheval sur chaque verre.

Il existe dans le commerce des préparations spéciales vin chaud que vous pouvez acheter pour parfumer votre vin. Etant donné que le vin perd son alcool en cuisant, certains en ajoutent pour donner un peu de punch à leur boisson. En général, ils y ajoutent un alcool fort genre eau de vie.

On peut aussi utiliser du vin blanc à la place du vin rouge, du moment qu'il est doux.

Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et pensez à ne pas prendre le volant.

Vous pouvez proposer une version pour les enfants : le jus d'orange chaud en mélangeant un litre de jus d'orange, un grand verre d'eau, 60 g de miel, un bâton de cannelle, une étoile d'anis et un citron (non traité après récolte). Coupez le citron en rondelles en gardant la peau. Dans une casserole, faites frémir l'eau avec la cannelle, l'anis, le miel et le citron. Ajoutez le jus d'orange et chauffez doucement sans faire bouillir. Avant de servir, récupérez tout ce qui flotte. Le citron peut servir à décorer les verres ou les tasses, selon la façon dont vous servirez la boisson.

JARDIN -

La cendre de bois peut être utilisée pour enrichir le sol du jardin, au printemps. Cependant, il est important de ne pas contaminer les plantes en apportant des substances toxiques par le biais des cendres.

Il faudra donc faire vos feux de bois, qu'ils soient dans une cheminée à la maison ou bien au grand air, avec du bois non peint et non traité. Vous n'y mettrez pas non plus de plastiques. La cendre de bois, c'est du bois réduit en cendre.
Mode d'emploi
Lorsque le feu a bien refroidi, ramassez les cendres. Passez-les au tamis afin d'éliminer les plus gros morceaux  que constituent les restes de bois mal consummé, le charbon... qui ne pourraient être assimilés par les plantes.

Si vous ne l'utilisez pas tout de suite, stockez votre cendre dans un endroit bien sec. Si elle n'est pas à l'abri de l'humidité, vous risquez de retrouver un tas aggloméré qui sera difficilement épandable. Saupoudrez-en au pied des massifs et grattez le sol légèrement pour un enfouissement superficiel.

Les cendres ne sont pas extrêmement riches. En fait, leur teneur en sels minéraux dépend du bois qui a été brûlé. Elles contiennent du calcium, du phosphore (P), du magnésium et de la potasse (K), dans des états plus ou moins solubles.

Attention, à cause de la présence de calcium, il est préférable de ne pas employer la cendre sur les massifs de plantes de terre de bruyère.

La cendre est aussi bien utile pour empêcher les limaces et escargots de venir grignoter vos plantes. Il suffit de l'épandre en cercle autour de chaque pied et elle constituera un vrai barrage. Evidemment, il faut renouveler l'opération après la pluie et par temps sec.

L’armée de l’air recrute 2 300 jeunes en 2016. Les conseillers Air du CIRFA de Meaux ainsi que de Melun restent mobilisés.

Alors que ses publicités sont à l’écran, l’armée de l’air rappelle ses objectifs de recrutement pour 2016. Dans un contexte particulièrement exigeant, entre opérations en cours (Chammal, Barkhane, Sangaris) et montée en puissance de nouvelles flottes (drones, A400M, MRTT), l’armée de l’air poursuit une politique ambitieuse sur le terrain de l’emploi qui devrait être confirmée en 2017 : dans toute la France, plus de 2 000 opportunités, accessibles du niveau 3e à Bac+5, avec ou sans expérience professionnelle, sont proposées dans plus de 50 métiers.
Les filières qui recrutent
Outre le personnel navigant (pilotes et navigateurs), les besoins sont particulièrement prégnants dans les métiers de la protection-défense, de la maintenance aéronautique, des systèmes d’information et de communication (SIC) et télécommunications, de l’informatique, de la cyberdéfense et du renseignement.

La majeure partie des spécialités sont accessibles avec un bac, y compris celle de pilote. L’essentiel des recrutements se fait entre 17 et 25 ans (dès 16 ans pour les élèves techniciens et jusqu’à 30 ans pour les officiers sous contrat du personnel non navigant - OSC PNN).

Le bureau Air mobilisé auprès des jeunes
L’équipe des trois conseillers du bureau Air (Meaux et Melun) est à la disposition des jeunes (et parfois de leurs parents) pour les informer sur les métiers, formations et carrières proposés par l’armée de l’air, répondre à leurs questions sur les spécificités d’un engagement militaire et les accompagner tout au long de leurs démarches de candidature le cas échéant. En 2015, le bureau Air de Melun/Meaux a reçu 889 jeunes et suivi 175 candidats ; 62 jeunes de la région ont rejoint l’armée de l’air.

Le bureau Air de Meaux et de Melun ouvre ses portes mais travaille aussi beaucoup « hors les murs », en étroite collaboration avec ses partenaires locaux (académie, mission locale, Pôle Emploi…). En 2015, il a réalisé 110 présentations en milieu scolaire et participé à 37 événements (salons, forums…). Le calendrier 2016 ne désemplit pas depuis janvier.

Les métiers de l'armée de l'air ici

CIRFA de Melun/Meaux - Bureau Air, 161 Rue Gaston Monnerville 77100 Meaux et rue Claude-Bernard, 77000 La Rochette

Accueil sur rendz-vous : du lundi au jeudi 8 h 30 - 11 h 30, 13 heures - 17 h 30 | vendredi 8 h 30 - 11 h 30, 13 heures - 15 h 30 | 2e et 4e samedi de chaque mois 8 h 30 - 12 heures (sauf vacances scolaires pour le samedi)

Tél. : 01 60 65 89 64 | E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse