De Saint-Jean

De Saint-Jean

La plante d’aloe vera soigne tout. Monique, à Othis, utilise la pulpe de la plante d’aloé vera pour tous les petits bobos : coups, coupures, boutons, brûlures, coups de soleil, eczéma et pellicules. « C’est une plante magique ! On en trouve dans toutes les jardineries et même sur Internet » explique-t-elle . Pour les pressés et les paresseux, les pharmacies et certains distributeurs sur Internet vendent des produits contenant la fameuse gelée : « Il faut juste vérifier qu’il y a plus de pulpe que d’eau ou que l’aloès soit présent à 80% au minimum » prévient-elle.

Les vertus Les bénéfices immédiats ou à long terme sont connus surtout dans les pays d’Asie : « Je sais que cette plante est beaucoup utilisée en Inde. Les boissons à base d’aloès sont excellentes car elles contiennent des oligo-éléments, des vitamines et des minéraux. Quand à l’utilisation en externe, la pulpe sert à peu près à tout grâce à ses vertus apaisantes, cicatrisantes et hydratantes » complète Monique.

Une plante facile La plante ne demande pas beaucoup d’entretien et après une découpe, repousse assez vite. Monique vante encore les avantages de cultiver l'aloes en pot : « Bien sûr, je ne mets pas ma plante à la vue de tous car elle est découpée de toutes parts et plus très présentable ! Mais, je peux conserver une branche découpée plusieurs jours : je retire la pulpe au fur et à mesure de mes besoins. Elle est visqueuse, les masques ne sont pas agréables mais parfois je mélange la pulpe avec du miel et du lait pour un instant 'beauté et réparation' très économique ».

Saviez-vous qu'en fonction du groupe sanguin, certains aliments sont bénéfiques ou toxiques pour votre corps ? C'est l'hypothèse avancée par le docteur Peter J. d'Adamo qui l'explique dans son ouvrage "4 groupes sanguins, 4 régimes" édité en 1996.

O comme Origine

Selon l'auteur, les premiers hommes auraient été du groupe 0 (0 comme origine). Ils étaient chasseurs. Par héritage, de nos jours, les personnes du groupe 0 se portent bien quand elles mangent de la viande. En effet, leur tube digestif serait plus robuste que celui des autres groupes sanguins. Par contre, elles supportent mal les changements nutritionnels ou environnementaux. Par ailleurs, elles doivent, toujours selon J. d'Adamo, bannir le lait de vache ainsi que le blé et pratiquer énormément d'exercice physique pour optimiser leur métabolisme.

A comme Agriculteurs

Les individus du groupe A apparu avec la sédentarisation des hommes entre 25 000 et 15 000 ans avant notre ère, seraient "les premiers végétariens", récoltant ce qu'ils semaient. Ils doivent donc privilégier les légumes et les produits de la récolte tels que les céréales (sarrasin, seigle...) à l'exception du blé qui inhibe l'efficacité de l'insuline et entrave la bonne utilisation des calories. Yoga, Taï chi chuan, golf, marche rapide, natation, stretching, aideront le groupe A à mieux gérer le stress.

B comme Barbares

Entre 15 000 et 10 000 ans avant JC, le groupe B est apparu. Les pères du groupe B étaient des bergers qui menaient les bêtes de pâturage en pâturage.  Barbare signifie "étranger" selon le grec ancien. Son système immunitaire est vigoureux.

Les plus fortes concentrations d'individus du groupe B se trouvent au Japon, en Chine ou en Inde. Ils peuvent manger des laitages et doivent, pour être efficaces, pratiquer des sports doux comme la gym ou le yoga, alliés à des activités plus intenses comme le cardio training, le vélo, les jeux de ballon...

AB comme... Modernité

Enfin, le groupe AB est très rare. Il regroupe moins de 5 % de la population mondiale et n'existe que depuis douze siècles. Les AB ont un système immunitaire performant qui leur évite allergies, arthrite ou maladies auto-immunes. Dans ce mélange moderne de A et de B, les AB ont malgré tout un tube digestif sensible et digèrent mal la viande rouge, les haricots, le maïs et le blé. Bref, le groupe le plus casse-tête, paraît-il !

Controverse

Cette hypothèse présentée par J. d'Adamo est très controversée par le monde médical : aucune étude clinique n'a été réalisée. Il n'est pas prouvé que les lectines aient un effet physiologique sur le corps. Le fait de supprimer les laitages, les féculents tels que la pomme de terre et le pain, ne serait-il pas tout simplement à l'origine des effets sur la santé et la minceur ?

Récits d'expériences 

 

Michèle, 51 ans : J'ai toujours eu du mal avec les laitages, qu'ils soient de vache ou de brebis, ou n'importe quoi d'autre. Le livre d'Adamo indique que le groupe A (auquel j'appartiens) peut consommer du lait et fromage de brebis. Or, j'ai essayé et il me fait exactement le même effet que le lait de vache. Alors je les remplace par des fromages de soja. Je ne supporte pas non plus la viande rouge et je me sens bien avec le poisson.

 

Adeline, 35 ans : Je prends de l'Aloe vera pour des douleurs à la suite d'une opération d'une articulation. Ce produit me soulage vraiment. Or, dans le régime conseillé par d'Adamo, il est indiqué que pour le groupe O (auquel j'appartiens), cette plante doit être évitée.

 

Jocelyne, 44 ans : J'ai suivi le régime indiqué dans le livre. Je m'y suis appliquée et je dois reconnaître que j'ai perdu ce petit ventre dont je n'arrivais pas à me débarrasser jusqu'à maintenant. Je suis du groupe O et manger de la viande me convient bien.

 

Jean-Marc, 56 ans : Je suis du groupe O. Je ne comprends pas comment je pourrais me nourrir de viande autant que conseillé dans le livre. Je ne suis pas fan de viande. Moi, j'aime les lentilles, les haricots, les pois chiches, les pâtes. D'après la théorie du docteur d'Adamo, je ne devrais pas en manger car ce n'est pas bon pour moi ! Je serais malheureux si je devais m'y conformer !

 

Si vous voulez suivre un régime adapté à votre groupe sanguin, voici 4 tableaux répertoriant les légumes, viandes, fruits et féculents bénéfiques et ceux à éviter.

tableaux par groupe

menus par groupe

 

Les chefs d'entreprise ont fait connaissance avec le tout nouvel annuaire local : l'Ami. A l'initiative du Rotary club, un annuaire regroupant toutes les activités commerciales et commerçantes de la région a ainsi vu le jour : "Il y a quelques mois, nous avons sollicité les acteurs économiques de la région pour mettre leur logo et aujourd'hui, nous avons tenu à les inviter pour les remercier" explique un rotarien. jeudi 12 mars, ils s'étaient donc donné rendez-vous au centre d'affaires Georges Bataille au Plessis-Belleville, pour échanger sur l'intérêt de travailler ensemble : "Il est important qu'on se connaisse afin de pouvoir recommander à notre entourage les offres des uns et des autres" commentait un entrepreneur lors de la soirée.

Le centre EGB Créé par Georges Bataille et sa société, Poclain, les locaux du centre EGB ont une histoire qui remonte à 1929. Georges Bataille était un passionné de motorisation agricole et a crée en 1927 avec son ami Antoine Léger, la société Bataille-Léger à Lagny-le-Sec. En 1929, les ateliers ont déménagé au Plessis-Belleville sous le nom "Ateliers Poclain". Le lancement de l'hydropelle en 1952 a marqué l'histoire des Ateliers qui comptera 11 filiales à l'étranger en 1967. Poclain fut le 1er fabricant mondial de pelles de chantier.

Le nouvel Ami du Rotary Le nouvel Ami du Rotary

L'équipe travaille ardemment pour rendre votre journal local encore mieux qu'avant. Il se peut que vous n'ayez plus accès momentanément à certaines rubriques, archives...

Tout ça se rétablira au plus tôt.

Merci de votre compréhension et de votre fidélité.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.