La petite recette du week-end ► Presque du pain d'épice

CUISINE -

Pain d'épice : Vous avez remarqué comme on a envie de bonnes choses bien consistantes ! Bonnes poêlées, assiettées bien roboratives, du chaud, du "qui tient au corps"... C'est qu'il va faire froid et qu'on fait nos petites provisions abdominales pour l'hiver !

Pour changer de votre quatre quart traditionnel, nous vous proposons aujourd'hui une variante, qui sera presque un pain d'épice. C'est vrai ça ! Pourquoi se limiter aux même saveurs ? Le quatre quart, c'est trop facile à faire, et la base se fait en un tourne-main. Alors c'est parti et on s'appuie dessus (...sur la recette, pas sur le gâteau !)
Les ingrédients :
  • 4 œufs, du miel liquide ou semi liquide
  • de la farine
  • une bonne pincée de sel
  • 200 ml de crème de coco
  • des épices à pain d'épice (vendues déjà mélangées)
Le poids de la farine doit être égal à celui des œufs pesés avec la coquille. Battez les œufs, jaunes et blancs ensemble, et ajoutez-y autant de miel que la moitié du poids des œufs.

Mélangez bien et incorporez la farine petit à petit puis le sel et enfin les épices (2 bonne cuillerées à soupe devraient convenir). Vous pouvez ajouter quelques zestes d'orange, selon votre goût.

Versez dans un moule à cake dans lequel vous aurez positionné une feuille de papier sulfurisé. Hyper top au démoulage ! Laissez cuire pendant environ 45 minutes, four à thermostat 6. Surveillez bien la cuisson, il ne doit pas noircir sur le dessus. Les épices pourraient avoir tendance à lui prendre une couleur trop foncée (et à rendre la surface immangeable) en cas de cuisson trop longue. Un peu comme tout ce qui reste au four trop longtemps et qui finit par brûler, en quelque sorte...

Une fois cuit, vous pouvez déguster chaud, froid, réchauffé, avec une boule de glace vanille, ou de la confiture, de la chantilly... ou nature.

 

Dammartin-en-Goële ► Un chèque et du pain d’épice pour les scouts

Le Rotary club de Dammartin-en-Goële a récompensé les scouts pour leur participation à la dernière banque alimentaire. Mercredi, les membres du club dammartinois se sont réunis à Longperrier pour l’occasion.

Jean Heroult, chef du groupe de Dammartin-en-Goële pour le mouvement scouts et guides de France, accompagné de sa fille Caroline, également chef scout, a longuement exposé à l’assemblée, son rôle parmi les jeunes : les éduquer à la vie en groupe, avec toutes les activités de plein air prévues pendant l’année. Il a spécifie : « Chez les scouts de France, nous acceptons toutes les religions, de toutes origines. A Dammartin, nous proposons également la possibilité aux jeunes de préparer le BAFA, gratuitement ».

Thierry Le Menn, directeur général de l’Intermarché d’Othis, a participé en prêtant un espace dans son magasin pour la banque alimentaire : « Nous avons aménagé l'endroit pour recevoir les sept tonnes de produits de première nécessité sur palettes. Le public a largement participé à l’achat de ces produits ».

Une demi-palette de pain d’épice et 400 euros

A la suite d’une opération faite en décembre dernier avec le Rotary club de Meaux, le club de Dammartin a acquis un lot de pain d’épice pour financer la banque alimentaire s’adressant aux personnes dans le besoin.

"Pour remercier les scouts de Dammartin qui ont largement participé à l’opération, nous avons décidé de leur offrir un lot de pain d’épices et pour agrémenter ce lot, un chèque de 400 euros qui permettra, je pense, à les aider pour de futures activités » souligne Xavier Thomas de Montpreville, président du Rotary club de Dammartin.

La banque alimentaire est basée sur le bénévolat, le mécénat, et la participation du public dans l’achat de produits qui sont redistribués par les scouts aux plus nécessiteux.

Rotary Dammartin

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse