Imprimer cette page

Phénomène ► Les smileys, un monde dans notre monde

Phénomène ► Les smileys, un monde dans notre monde

 

Avec Internet, les smileys sont apparus comme un nouveau phénomène. Ils couvrent un besoin humain fondamental, parce qu’avec leur aide, les émotions peuvent être facilement dépeintes sans qu’elles soient fastidieuses.

Les émotions de base ou l’attitude de l’auteur sur un sujet peuvent être exprimées avec un simple smiley Whatsapp, ou autre application. Le smiley a de nombreuses facettes. L’inventeur des emojis est Scott Fahlmann, américain, alors professeur en sciences informatiques. Il a utilisé les personnages dans un premier forum de discussion électronique à l’Université Carnegie Mellon en 1982 ? et ? et a proposé d’utiliser l’ordinateur pour les transformer graphiquement : chaque smiley devrait devenir une image en codant, tout le monde devrait être transformé.

Cependant, il restait encore un long chemin à parcourir avant que l'idée ne vienne donner une signification smiley. Les pionniers de l’ère Internet ont commencé dans les années 1990 avec la diffusion de l’Internet, avec des combinaisons de caractères telles que :-), ? ou: -O string ensemble pour communiquer afin qu’ils soient heureux, voient quelque chose d’ironique ou perçoivent avec étonnement.

Bos nov2019_bann_articles

La « nouvelle économie » a rapidement repris la tendance et transformé les personnages en images correspondantes. Avec l’Internet mobile, les nouvelles possibilités d’échanger des messages texte par SMS ou de former des communautés dites en ligne dans des groupes tels que Whatsapp, le sens des emojis a pris un nouvel élan. En raison du comportement des utilisateurs modernes et de la nécessité de communiquer rapidement partout, les smileys ont encore gagné en importance. Quiconque est assis dans un café avec des amis et qui vient de recevoir un message souhaite y répondre rapidement, puis revenir aux « vraies » conversations du "moment café".

 Emojimore.com

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le lundi, 15/07/2019

Publié dans Le coin mag