La petite recette du week-end ► La polenta au pesto : du plus simple à préparer, au plus tasty dans l'assiette

La polenta est une farine de maïs consommée dans le nord de l'Italie et dans le Tessin, en Suisse. Dans d'autres pays, comme à l'Est avec la Bulgarie, Roumaine, Moldavie, elle se prépare en galette ou bouillie. On la trouve aussi en France du côté de Nice, en Savoie et en Corse. Crémeuse ou sous forme de gâteau taillé en cubes ou autres formes, elle se décline à l'infini, ou presque, et elle a l'avantage d'être particulièrement bon marché.

Certains la trouvent fade et sans intérêt... C'est parce qu'ils n'ont jamais goûté de bonne polenta bien accommodée. Il ne faut pas avoir peur de lui donner des compagnons comme les épices, les herbes aromatiques et tout une ribambelle d'arômes qui la mettront avantageusement en valeur. Et voilà la polenta au pesto de noix de cajou, garantie également sans gluten.

Pour 4 personnes, il vous faut :

Pour la polenta :

  • 350 ml de lait (ou de lait de cajou)
  • 350 ml d'eau
  • 350 ml de bouillon de légumes (ou 2 cubes)
  • 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive
  • 320 g de fine semoule ou de farine de maïs (la polenta)
  • sel et poivre noir fraîchement moulu
  • parmesan

Pour le pesto :

  • 2 cuillères à soupe noix de cajou
  • 3 clous de girofle
  • ail
  • 1 bouquet de basilic
  • 3 cuillères à soupe parmesan
  • 100 d'huile d'olive
  • Sel et poivre

Préparez en premier lieu la sauce pesto. Passez tous les ingrédients ensemble dans un mixer, salez et poivrez selon votre goût.

Passez maintenant à la polenta. Portez l'eau et le lait à ébullition dans une casserole. Ajoutez progressivement et en pluie la farine de maïs sans cesser de remuer avec une cuillère en bois. Réduisez le feu et laissez mijoter jusqu'à ce que la polenta épaississe. Lorsqu'elle a atteint la bonne consistance, versez-la dans un plat à gratin et étalez-la à l'aide d'une spatule. Réservez-la au réfrigérateur pour la laisser durcir. Une fois l'opération achevée, taillez-la en cubes, en bâtonnets, en étoiles, ou encore en forme de bonshommes, à l'emporte-pièce.

Faites revenir et colorer les morceaux de chaque côté dans une poêle avec de l'huile d'olive.

Pour servir, répartissez les formes de polenta dans les assiettes et ajoutez de la sauce pesto sur chaque forme. Vous pouvez accompagner de noix de cajou grillées. Pour cela, répartissez deux poignées de noix de cajou sur le lèche-frite du four, en les espaçant les unes des autres. Arrosez-les d'huile d'olive et saupoudrez d'un peu de sel. Secouez-les légèrement pour que l'assaisonnement se répartisse uniformément. Retirez-les du four lorsque vous voyez que les noix sont dorées. Ce ne sera qu'une fois que vous les aurez sorties du four que vous pourrez les saupoudrer d'épices moulus et selon vos goûts, mélangés ou pas : cumin, coriandre, paprika fumé, piment, safran...

Dispersez les noix de cajou sur la polenta avec le pesto. Servez avec une purée de pommes de terre, quelques tomates cerises et petits champignons revenus rapidement dans la poêle et des spaghettis de carottes revenus aussi le temps d'un souffle.

La déclinaison

la polenta peut aussi se cuisiner en dessert. Elle ne lèvera pas mais elle peut tout à fait faire son effet dans des crêpes un peu croquantes, en fond de tarte ou biscuits croustillants, et bien sûr s'associer à d'autres farines comme le riz, le sarrasin, le millet...

 

 

 

 

Publié dans Le coin mag

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse