Le deuil d'un animal ► La douleur est plus vive pour le chien que pour le chat

Si chacun peut se lier d'amitié avec son animal de compagnie, des différences existent entre chien et chat, notamment car le premier est plus joueur et affectueux, tandis que le second est plus solitaire et indépendant. Ainsi l'impact au moment de la disparition de l'animal diffère le plus souvent. Mais à quel point ?

C'est ce qu'a tenté de comprendre le comparateur d'assurances Animaux-Relax.com, en interrogeant plus de 3 000 propriétaires de chiens et chats combinés.
La moitié des maîtres de chiens demeurent en deuil
Pour commencer, on constate que les propriétaires de chiens restent plus longtemps avec leur animal que les compagnons des chats, 38% des uns l'ayant conservé entre 10 et 15 ans, 37% des autres ne dépassent pas les 10 années.
95% des personnes interrogées ont acquis un nouveau chat après le décès du premier. 29% des propriétaires s'en remettent en 6 mois et un quart après un an. En revanche, près de la moitié des propriétaires de chiens avouent ne pas s'en être vraiment remis. Plus d'un tiers n'ont même pas le cœur à accueillir un nouveau compagnon.
Pas étonnant car, dans 95% des cas, le chien était devenu un membre de la famille à part entière, contre 46% pour le chat. 39% des gens acquièrent un nouveau chien par simple phénomène de compensation, et une majorité (52%) admettent préférer l'animal défunt. Le même phénomène existe pour les chats mais est nettement moins lisible.
Le lien affectif entre le maître et l'animal
souvent incompris
Les maîtres d'animaux sont aussi souvent peinés par l'incompréhension des proches. Le lien fort entre maître et animal n'est pas toujours compris par ceux qui ne possèdent pas d'animal de compagnie chez eux, ou même par certains qui en ont pourtant un. Là encore, l'incompréhension est plus forte chez les maîtres de chiens que de chats (58% contre 41%). Par contre, la même proportion de maîtres (plus de 40%) ont trouvé réconfort auprès d'un ami.
Après le décès de leur compagnon de vie, 56% choisissent d'enterrer leur chat, tandis que 64% incinèrent leur chien. 67% des maîtres conservent ensuite un objet, comme une laisse ou un collier, et ils sont 41% à garder au moins une photo. Concernant les chats, les mêmes chiffres chutent respectivement à 37% et 21%. Aussi, 5% possèdent une assurance chien contre 2% pour une assurance chat.
L'euthanasie trop souvent privilégiée aux soins
Le phénomène inquiétant dans cette étude concerne fort malheureusement l'euthanasie des animaux de compagnie. Le chiffre est impressionnant : deux tiers des propriétaires font euthanasier leur chat car ils ne peuvent ou ne veulent plus assumer les dépenses vétérinaires.
Une proportion réduite à 29% pour les maîtres de chiens mais néanmoins bien trop importante, et qui mérite sans aucun doute réflexion...

 

Publié dans Le coin mag

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse