Val-d'Oise ► Un million d'arbres viendront remplacer une décharge à ciel ouvert

Un million d'arbres viendront remplacer une décharge à ciel ouvert. Le projet labellisé "Grand Paris", Paris Vox, vise au réaménagement de la plaine de Pierrelaye-Bessancourt dans le Val-d'Oise.

Le spectacle et l'impact sur l'environnement est une catastrophe. L'endroit ressemble pour le moment à s'y méprendre à une décharge à ciel ouvert. Les déchets sauvages s'y entassent : gravats, voitures brûlées, sacs plastiques, pots de peinture usagés... À 25 kilomètres de Paris, entre Cergy-Pontoise et la vallée de Montmorency, la plaine a vu fleurir également en même temps que la décharge, au fil du temps, de nombreux camps de fortune de gens du voyage. L’espace de 1 350 hectares se trouve sur sept communes du Val-d’Oise : Méry-sur-Oise, Frépillon, Bessancourt, Taverny, Herblay, Pierrelaye et Saint-Ouen-l’Aumône.

Elus et riverains espèrent la réalisation du projet. Par ailleurs, près de 10 000 logements devraient être construits à l’orée de la future forêt. Le projet ambitieux aurait un coût estimé de 85 millions d’euros mais le budget n’est pas encore totalement bouclé.

L’implantation de la forêt, qui mettra entre 30 et 50 ans à atteindre sa maturité, sur la plaine à proximité de celles de Saint-Germain-en-Laye et de Montmorency, et du parc régional du Vexin, formerait  une ceinture verte régionale de grande ampleur.

Reste à lancer la campagne d’expropriations, soit 6 000 parcelles, qui devrait débuter l’année prochaine.

Restera également à régler la question du relogement des roms installés dans les bidonvilles, parfois depuis de longues années.

 

 

 
Publié dans Le coin mag

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse