Le Pin ► Il asperge ses agresseurs de gaz lacrymogène

FAITS DIVERS -

Un habitant de Claye-Souilly s'est fait voler sa moto sous la menace d’une arme de poing tandis qu'il circulait dans les bois du Pin, hier. Il ne s'en est tout de même pas trop laissé compter et a aspergé de gaz lacrymogène le visage d'un de ses agresseurs.

Un habitant de Claye-Souilly n'a pas eu froid aux yeux quand il s'est défendu contre quatre malfaiteurs. Le jeune homme avait choisi de profiter du beau temps pour faire du motocross dans les bois du Pin, jeudi 5 mai. Peu avant 16 heures, alors qu’il remontait la rue de la Dhuys, quatre individus ont fait subitement irruption devant lui, l’un d’eux exhibant même une arme de poing.

Surpris, le motard a chuté. Pendant qu’il se relevait, heureusement sans grand dommage, deux de ses agresseurs se précipitaient sur sa moto pour s’enfuir dessus, tandis que les deux autres l’empêchaient d’intervenir.

La victime était équipée d’une caméra Gopro sur son casque dans le but de filmer ses exploits. Les deux agresseurs, s’en apercevant, ont tenté de faire main basse dessus. Leur projet a échoué car le motard a eu le temps d’utiliser sa bombe lacrymogène et d’en asperger le visage de ses deux agresseurs avant de prendre la fuite sans demander son reste.

La scène de l’agression a été filmée grâce à la caméra et permettra sans nul doute aux enquêteurs d’identifier les quatre malfrats du bois.

Crégy-Lès-Meaux ► Le passager d'une moto tué dans un accident

FAITS DIVERS - Un drame de la route s'est produit, mercredi 4 novembre à 16 h 50, à hauteur de Crégy-Lès-Meaux, sur la route nationale 330. Une moto dépassait une file de voiture quand un poids-lourd est survenu en face. Le pilote de la moto, un habitant de Saint-Pathus âgé de 18 ans, a freiné en urgence mais a perdu le contrôle de l'engin qui a été déséquilibré.

Le passager de la moto, âgé de 18 ans également et aussi Pathusien, a été éjecté et a heurté le camion de plein fouet, tête la première. Les vertèbres cervicales brisées, la victime n'a pas survécu au choc. Il était apprenti à l'Institut des métiers et de l'artisanat à Chauconin-Neufmontiers.

Le jeune conducteur de la moto est demeuré indemne ainsi que le chauffeur du poids-lourd. Les dépistages d'alcoolémie ainsi que pour les stupéfiants se sont révélés négatifs.

La route a été particulièrement meurtrière ce jour-là. Trois autres personnes ont trouvé la mort dans des accidents au sud du département. Aujourd'hui, jeudi 5 novembre, c'est sur l'A 104 à hauteur de Saint-Thibault-des-Vignes qu'un automobiliste a été tué. Sa voiture a effectué un tête-à-queue, il a été éjecté et projeté sous un poids-lourd qui arrivait au même moment.

 

 

 

 

Luzancy ► La moto s'enflamme après le choc

Une moto qui arrivait de La Ferté-sous-Jouarre a percuté l'arrière d'une voiture à Luzancy, mercredi 26 août à 12 h 30. L'accident s'est produit à l'intersection formée en "Y" par la rue du 103e Régiment d'Infanterie. Immédiatement après le choc, la moto s'est embrasée et a continué sa route tandis que son pilote éjecté était tombé au sol. L'engin est passé entre un bus et une autre voiture puis est allé terminer sa course sur le bas-côté avant de finir de brûler.

Le motard, souffrant de multiples fractures a été héliporté à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne).

Coutevroult ► Plus de permis pour le motard

Le peloton autoroute a arrêté un motard qui sortait de l'A 4 juste avant le péage de Coutevroult et qui circulait "un peu vite" sur la RN 36 en direction de Melun.

Les faits se sont produits hier, dimanche 23 août à 18 heures. Sur la route limitée à 90 km / h, le motard a été flashé à 151. La vitesse retenue est de 143 km / h.

Il a dû laisser sa moto, une BMW, sur place et les gendarmes ont retenu son permis de conduire. Il sera convoqué ultérieurement et. Sans doute va-t-il perdre quelques points... et réfléchir au danger de la vitesse en moto, pour lui et pour les autres usagers de la route.

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse