Brou-sur-Chantereine ► Ivres, ils tabassent leur ami et partent avec sa voiture

Brou-sur-Chantereine ► Ivres, ils tabassent leur ami et partent avec sa voiture

Manuel (40 ans) et Michel (34 ans) ont comparu, mardi 16 juillet, devant le tribunal de Meaux pour avoir, le 4 et 5 mars, à Brou-sur-Chantereine, agressé Stéphane* à son domicile. Après une beuverie et en être venus aux mains, les deux compagnons ont « emprunté » le véhicule de Stéphane pour rentrer chez eux, à Thorigny-sur-Marne.

Stéphane avait appelé Manuel, lundi 4 mars, car qu’il avait besoin de lui pour résoudre un problème d’électricité à son domicile. Avant de se mettre à l'oeuvre, ils sont allés déjeûner au restaurant et ont un peu trop arrosé l'occasion.

Bos nov2019_bann_articles

Chez Stéphane, la situation a pris une autre tournure. Mardi, à la barre, Manuel a raconté : « Je regardais le tableau électrique et je demandais à Stéphane de m’éclairer avec une lampe torche, mais il était trop saoul et il a fini par tomber par terre. Je me suis penché pour le réveiller. Je ne sais pas pourquoi mais il s’est relevé et m’a mis un coup au visage. J’ai vu rouge ». Ensuite, Manuel, lui aussi franchement alcoolisé, a asséné plusieurs coups à Stéphane.

Michel les a rejoint un peu plus tard et, comme à leur habitude, avec Manuel, ils ont emprunté la voiture de Stéphane pour rentrer chez eux. Dans la voiture, ils ont remarqué que Stéphane y avait laissé son téléphone et que sa mère essayait de le joindre. Ils sont revenus chez Stéphane, ont frappé à sa porte-fenêtre en montrant le téléphone. Stéphane leur a ouvert et a frappé Michel d'un coup de poing. Celui-ci a riposté en frappant à plusieurs reprises Stéphane à l’abdomen. Puis les deux amis sont repartis, toujours avec la voiture de Stéphane, qu'ils ont restituée le lendemain en présentant des excuses.

Pressé par sa famille, Stéphane a déposé plainte contre ceux qu’il considérait comme « ses amis ». Ce n’était pas la première fois que leurs réunions dégénéraient et que Stéphane finissait par "trinquer". Pour sa sœur, « c’était la fois de trop ».

A l’audience, Stéphane a décrit une situation où Manuel et Michel, voisins proches, profitaient de sa fragilité pour « s’incruster de plus en plus souvent chez lui », l'entrainant dans une « spirale sans fin ». Le quadragénaire venait de vivre un divorce difficile qui l’avait mené à la dépression, à l’alcoolisme et l'avait rendu "vulnérable ».

Michel a été condamné à quatre mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve de deux ans et Manuel à huit mois de prison, dont deux fermes, pour violences en réunion. Ils ont interdiction d’entrer en contact avec la victime et de paraître sur la commune de Brou-sur-Chantereine.

*Le prénom a été changé.

 

 

Lu 820 fois

Dernière modification le mercredi, 24/07/2019

Informations supplémentaires

  • Etat: Publié

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.