magjournal

magjournal

Uncategorized posts

Conditions générales d'utilisation

Règles générales de diffusion

Bonne pratiques

Voici quelques points à retenir lorsque vous déposez une annonce :

  • Le texte de l'annonce doit impérativement décrire le produit/bien/service de l'annonce. Les annonces contenant un texte généraliste du type « nombreux produits à vendre dans notre magasin » ne sont pas acceptées. Le texte d’une même annonce ne doit pas proposer plusieurs biens.
  • L’annonce doit être déposée dans une catégorie correspondant à l’objet de l’annonce.
  • Vous devez supprimer une annonce ancienne avant d'en insérer une nouvelle relative au même bien. Vous ne pouvez avoir simultanément plusieurs fois la même annonce sur le site (dans plusieurs départements ou plusieurs catégories). Dans le cadre d’une offre de bien, nous vous informons que nous autorisons une annonce identique par région lorsque l’annonceur dispose d’un stock conséquent et d’un réseau national de livraison. Dans le cadre d’une offre de service et d'emploi, nous autorisons une annonce identique par département.
  • Toute annonce à caractère publicitaire est interdite. La promotion d’un service n’est autorisée que dans la catégorie Prestations de services.
  • Vous devez indiquer le prix total et TTC du bien dans le champ "Prix".

Interdictions générales

Toute annonce contenant des éléments de texte (mots, expressions, phrases…) qui sembleraient contraires aux dispositions légales ou réglementaires, aux bonnes mœurs, aux règles de diffusion de notre site ou susceptible de troubler ou choquer les lecteurs sera refusée par Magjournal sans que cela ne fasse naître au profit de l'annonceur un quelconque droit à indemnité.

Contenus non autorisés

Il est interdit de déposer une annonce :

  • Exclusivement rédigée en termes étrangers. Les annonces doivent être rédigées en français (obligation légale imposée par la loi n°94-345 du 4 août 1994). Lorsqu'un terme étranger ne peut trouver son équivalent en français, il doit être circonscrit d'une manière assez précise pour ne pas induire en erreur l'utilisateur du site.
  • Comportant des termes ou des descriptions sans lien avec le contenu proposé.
  • Présentant une utilisation abusive de mots clefs.
  • Dirigeant directement ou indirectement vers un site autre que le nôtre.
  • Comportant un numéro de téléphone surtaxé.
  • A caractère politique, sectaire, discriminatoire, sexiste...

Produits et services non autorisés

En tant qu'utilisateur du service Magjournal, vous devez vous assurer que le bien que vous cherchez à vendre ou à acheter est un produit autorisé sur le site et dont la vente est légale.

Nous vous invitons à prendre connaissance des produits/biens/services interdits sur notre site :

  • Tabac, drogue et objets associés, substances dangereuses et illicites
  • Cosmétique, médicament et parapharmacie
  • Armes blanches de combat ou d’autodéfense, armes à feu, explosifs, pièges de chasse
  • Contenu réservé aux adultes
  • Certaines espèces végétales et animales protégées, menacées ou prélevées dans leur milieu naturel
  • Objets consignés
  • Appel aux dons financiers privés ou à but humanitaire
  • Offres pouvant mener à des pratiques tendancieuses
  • Avis de recherche d’une personne
  • La majorité des produits de grande consommation de manufacture industrielle
  • Produits amincissants, de compléments alimentaires ou présentés comme étant miraculeux
  • Produit portant des emblèmes protégés

Le détournement des emblèmes (le signe de la croix rouge, du croissant rouge, du cristal rouge, des casques bleus, le drapeau blanc...) et de leur dénomination et/ou leur usage illégal ou abusif sont des actes graves sanctionnés par le droit international humanitaire, et notamment les Conventions de Genève du 12 août 1949, ainsi que par les articles 433-14 et 433-15 du code pénal.

Cette liste est non exhaustive.

Protection des droits de propriété intellectuelle

Seule la diffusion d'annonce proposant la vente de produits originaux est autorisée (appareils électroniques, DVD, CD, jeux vidéo, logiciels informatiques, cartes pour télévision payante, vêtements de marque et accessoires de marque …).

Nous vous rappelons que la vente de copie ou de reproduction de toute sorte est susceptible de constituer un acte de contrefaçon, passible de trois ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende sur le fondement de l'article L. 335-2 alinéa 2 du Code de la propriété intellectuelle.

Vous devez être légalement propriétaire du contenu ou être autorisé à le vendre par le propriétaire, par son mandataire agréé ou par la loi. La vente de certains biens immatériels n’est pas autorisée sur notre site.

Il est autorisé d’insérer des photos comportant un watermark (tatouage numérique) dans le but d'assurer la protection des droits de propriété intellectuelle. Seules les mentions des propriétaires de la photo sous forme de texte sont acceptées. Ces textes doivent obligatoirement être de couleur noire ou blanche.

L’insertion de logos ou d’adresse de site internet sur les photos reste strictement interdite.

Photographies non autorisées

Les photographies insérées doivent représenter le bien à vendre et ne peuvent être utilisées pour illustrer plusieurs annonces.

Il est interdit d’insérer des photos comportant :

  • Enfants mineurs reconnaissables
  • Logos (à l'exception des catégories d'annonces Emploi et Services)
  • Lien vers un site internet
  • Représentations sans lien avec l’offre proposée

Mentions de droits réservés

Droits d'auteur, contenus protégés : Les textes et photos sont la propriété de magjournal77 et ne sont pas libres de droit. Toute reproduction de ce site et de son contenu, en tout ou en partie, textes, photos, charte graphique, est interdite sans la permission écrite de la direction du journal. Les photos ne peuvent être reproduites, redistribuées ou vendues sans l'accord écrit du journal. Toute photographie utilisée sans le consentement du journal pourra faire l'objet de poursuites légales.

Les commentaires sont modérés à priori et peuvent faire l'objet d'une suppression s'ils sont agressifs, injurieux, vulgaires, à caractère publicitaire, à caractère injurieux, diffamatoires, xénophobes, racistes, antisémites, pornographiques, révisionnistes, homophobes, sexistes, d'incitation à la haine, à la violence ou en général tout sujet contraire à la loi et aux valeurs humanistes. Tout comportement ou contenu inconvenant constaté dans les commentaires des internautes peut être signalé par e-mail sur l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou dans l'espace commentaire de l'article en indiquant, "signalement". Dès que nous recevrons votre rapport, nous examinerons le contenu signalé et prendrons les mesures appropriées.

Conformément à la loi "Informatique et libertés" n° 78-17 du 6 janvier 1978, les informations vous concernant sont destinées au service de presse magjournal77, responsable du traitement. L'internaute dispose d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données qui le concernent. Il peut l'exercer en adressant un e-mail à l'adresse électronique suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En vous connectant à ce site édité et mis en ligne par Magjournal 77, vous accédez à un contenu protégé par la loi, entre autres par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle. L'éditeur n'autorise qu'un usage strictement personnel des données, informations ou contenu auxquels vous accédez. Toute autre utilisation est soumise à notre autorisation expresse préalable. En poursuivant votre visite de notre site, vous acceptez de respecter sa propriété.

Nous nous réservons le droit de modifier le contenu de ce site web de toutes les façons que ce soit et à tout moment, et ce, sans notification préalable particulière.

Droits de reproduction et de diffusion réservés à magjournal77.

La Tribune libre

Conditions générales de dépôt et d'utilisation des textes et photos par magjournal77.fr 1 - magjournal77, interactif, présente une tribune libre, sous forme d'écrits, accompagnés éventuellement de photographies, qui lui sont soumis librement par les internautes. 2 - Les textes et photographies sont toujours présentés avec mention du nom de l'auteur. 3 - Les participants autorisent l'utilisation de leurs chroniques pour une publication sur le site magjournal77.fr. 4 - L'utilisation de ces écrits et photographies ne peut donner lieu à un versement de droit d'auteur ou à une rétribution sous quelque forme que ce soit. 5 - magjournal77 interactif s'engage à prendre le plus grand soin des œuvres confiées dans le cadre de ce service, mais ne peut en aucun cas être tenu pour responsable des pertes ou dommages occasionnés aux œuvres. 6 - L'équipe de magjournal77.fr se réserve le droit de refuser des chroniques notamment : - les écrits contraires à la loi (racisme, xénophobie, appel à la violence ou à la haine, diffamation, pornographie, pédophilie, sexisme, homophobie, ...) ; - les écrits contraires aux règles de conduite de magjournal77.fr (mauvaise orthographe, forme peu soignée, texte non signé ou non titré) ; - les écrits dont le sujet ou la forme présente peu d'intérêt pour les lecteurs ; - la représentation d'une œuvre pouvant relever du droit d'auteur ; - les photographies dont la qualité technique est insuffisante. 7 - Les chroniques qui n'auront pas été mis en ligne ne seront pas conservés par Magjournal 77 et ne pourront faire l'objet d'une restitution à leur auteur.

Mode d'emploi :

- Donnez un titre à votre contribution.

- Si vous avez déjà écrit votre texte sous Word, ajoutez-le en utilisant le bouton "coller".

- Utilisez les outils de mise en forme (gras, italiques,...) pour valoriser votre texte.

- Ecrivez des paragraphes courts.

- Avant de valider votre contribution, activez le correcteur d'orthographe.

 

Mentions légales

Magjournal 77

Publication de presse en ligne - Numéro de CPPAP : 0922 Z 92 802

Editeur : SAS Magjournal 77

Président : Jean Hégoburu

Rédactrice en chef : Hélène Rousseaux

Rédacteur en chef adjoint : Sun-Lay Tan

Siège social : 4 rue des Petits Margotins, 77470 Boutigny

Tél. 01 60 25 62 05

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Siret : 831 327 606 00016

TVA intracommunautaire : FR19 831 327 606

ISSN : 2608-3868 (édition en ligne)

2608-3876 (version Flash)

2607 - 947X (édition imprimée)

 

Hébergeur

SAS OVH 2 rue Kellermann BP 80157 59100 Roubaix

Tél. +33 9 72 10 10 07

Au jardin ► Utilisez la cendre de bois

JARDIN -

La cendre de bois peut être utilisée pour enrichir le sol du jardin, au printemps. Cependant, il est important de ne pas contaminer les plantes en apportant des substances toxiques par le biais des cendres.

Il faudra donc faire vos feux de bois, qu'ils soient dans une cheminée à la maison ou bien au grand air, avec du bois non peint et non traité. Vous n'y mettrez pas non plus de plastiques. La cendre de bois, c'est du bois réduit en cendre.
Mode d'emploi
Lorsque le feu a bien refroidi, ramassez les cendres. Passez-les au tamis afin d'éliminer les plus gros morceaux  que constituent les restes de bois mal consummé, le charbon... qui ne pourraient être assimilés par les plantes.

Si vous ne l'utilisez pas tout de suite, stockez votre cendre dans un endroit bien sec. Si elle n'est pas à l'abri de l'humidité, vous risquez de retrouver un tas aggloméré qui sera difficilement épandable. Saupoudrez-en au pied des massifs et grattez le sol légèrement pour un enfouissement superficiel.

Les cendres ne sont pas extrêmement riches. En fait, leur teneur en sels minéraux dépend du bois qui a été brûlé. Elles contiennent du calcium, du phosphore (P), du magnésium et de la potasse (K), dans des états plus ou moins solubles.

Attention, à cause de la présence de calcium, il est préférable de ne pas employer la cendre sur les massifs de plantes de terre de bruyère.

La cendre est aussi bien utile pour empêcher les limaces et escargots de venir grignoter vos plantes. Il suffit de l'épandre en cercle autour de chaque pied et elle constituera un vrai barrage. Evidemment, il faut renouveler l'opération après la pluie et par temps sec.

La petite recette du week-end ► Un vin chaud, pour faire une petite pause...

CUISINE -

Un vin chaud... monsieur Duce ?... Tout le monde connaît le célèbre passage dans le film "Les Bronzés font du ski". Eh bien aujourd'hui nous vous proposons la recette du vin chaud.

Le vin chaud, dans la mesure du possible, se fait avec un bon vin, pas une piquette. Il doit s'en dégager les arômes fruités du raisin et des épices... Choisissez un vin rouge de 11 ou 12°. Dans une casserole en émail ou acier inoxydable (pas de métal risquant de d'oxyder), faîtes chauffer 1,5 litre de vin sans laisser bouillir. Il sera à point quand vous verrez une mousse se former à la surface du liquide. Sucrez avec du sucre roux, parfumez avec deux bâtons de cannelle, une pointe de couteau de noix de muscade que vous aurez râpée, deux clous de girofle, deux étoiles de badiane - appelé aussi anis étoilé -  un zeste de citron ou d'orange, un morceau de gingembre émincé. Il est préférable d'éviter les aromates en poudre qui troublent le vin. Mélangez tous les ingrédients et laissez frémir très doucement pendant cinq minutes. Filtrez et dégustez aussitôt prêt. Le vin chaud se boit... bien chaud, servi dans des verres. Disposez une rondelle d'orange à cheval sur chaque verre.

Il existe dans le commerce des préparations spéciales vin chaud que vous pouvez acheter pour parfumer votre vin. Etant donné que le vin perd son alcool en cuisant, certains en ajoutent pour donner un peu de punch à leur boisson. En général, ils y ajoutent un alcool fort genre eau de vie.

On peut aussi utiliser du vin blanc à la place du vin rouge, du moment qu'il est doux.

Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et pensez à ne pas prendre le volant.

Vous pouvez proposer une version pour les enfants : le jus d'orange chaud en mélangeant un litre de jus d'orange, un grand verre d'eau, 60 g de miel, un bâton de cannelle, une étoile d'anis et un citron (non traité après récolte). Coupez le citron en rondelles en gardant la peau. Dans une casserole, faites frémir l'eau avec la cannelle, l'anis, le miel et le citron. Ajoutez le jus d'orange et chauffez doucement sans faire bouillir. Avant de servir, récupérez tout ce qui flotte. Le citron peut servir à décorer les verres ou les tasses, selon la façon dont vous servirez la boisson.

Dammartin-en-Goële ► Ecoles : Les parents d'élèves en colère

Ecoles : Les élèves devront trouver leur place en 2016. Pour la prochaine rentrée, les fermetures de classes s'annoncent et les inquiétudes pointent. A l'école primaire de l’Eaubonne à Dammartin-en-Goële, les parents d'élèves s’insurgent.

Tous refusent la fermeture d’une classe, comme l’affiche la banderole à l’entrée de l’école depuis le début de la semaine, « Touche pas à ma classe ». Les associations de parents d’élèves de l'école, LIPE et APEG, ont déjà chacune fait circuler une pétition. Deux autres groupes scolaires, Henri-Dunant et les Vergers, également concernés par les prévisions de suppression de classes, les rejoignent.

L’école du Petit-Prince, quant à elle, va ouvrir de nouvelles classes. Les nombreuses constructions en cours dans le quartier vont apporter de nombreux futurs élèves dans l'établissement. Il ne sera pas question que l'expansion du Petit-Prince accueille le surplus d'élèves des autres écoles. Les avis des parents sont partagés : « Où faut-il ouvrir des classes ? Où peut-on en fermer ?"

Dammartin_ecoleDe leur côté, les parents du quartier de l’Eaubonne n’imaginent pas non plus être obligés de scolariser leurs enfants au Petit-Prince, de l’autre côté de Dammartin. Ils s’inquiètent aussi des conséquences sur l’enseignement quand les effectifs sont toujours plus importants par classe et ils savent que la rentrée 2016 doit être envisagée dès maintenant.

La FCPE a provoqué une réunion et a ainsi rassemblé toutes les associations de parents d'élèves, vendredi 29 janvier. "Nous souhaitons mener ensemble une action commune. Nous sommes tous préoccupés par les trois fermetures de classes, une par école, alors que la population dammartinoise est en croissance" déclarent les associations. A l’Eaubonne, les projections d’effectifs de la prochaine rentrée indiquent que les élèves ne seront pas moins nombreux. On observe même une augmentation : les effectifs moyens en maternelle passeront de 23,4 en 2015 à 29,4 en 2016. En primaire, les classes seraient plus chargées encore qu'actuellement. L’effectif de l’école est de 196 élèves en primaire et de 117 élèves en maternelle. Pour la rentrée, le service scolaire de la mairie comptabilise 192 élèves en primaire et 147 élèves en maternelle à l’Eaubonne. Les parents d’élèves suivent cela de près : « Nous devons être vigilants et les écoles doivent évoluer à un rythme cohérent avec celui de la démographie de Dammartin… et celle-ci continue d’augmenter. »

Mitry-Mory ► Un pavillon ravagé par un incendie

FAITS DIVERS -

Un pavillon situé boulevard d'Arras à Mitry-Mory a été détruit par un incendie.

Le feu s'est déclaré vers 8 h 30, jeudi 4 février. En quelques minutes, le pavillon a été entièrement dévasté. Les deux occupants ont pu s'échapper et sont sains et saufs. "Je suis sortie tout de suite. Je n'ai même pas réfléchi" raconte l'une des victimes qui peinait à reprendre ses esprits tandis que la fumée se dissipait sous l'intervention des pompiers.

Tout a été détruit. Les meubles et affaires personnelles réduits en cendres, la charpente et les murs noircis et fragilisés, les fenêtres éclatées dans la fournaise témoignent de l'intensité de la chaleur et du ravage des flammes qui se sont propagées dans tout le plain-pied. Les restes calcinés se mêlaient à la mousse d'extinction dehors, dans le jardin autant qu'à l'intérieur du pavillon.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie aurait été provoqué par un court-circuit dans un convecteur électrique défectueux. La fumée était visible à des centaines de mètres aux alentours. Le voisinage a été partiellement évacué. Un périmètre de sécurité a permis aux pompiers d'intervenir rapidement. Ils sont parvenus à maîtriser l'incendie aux environs de 10 heures. Une fois que les soldats du feu se sont assurés qu'il n 'y avait plus de danger, les habitants évacués ont pu regagner leurs domiciles respectifs.

Les occupants du pavillon détruit ont été relogés.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="17952,17956,17955"]

Serris ► Le maire veut favoriser l'innovation

Le maire de Serris, Philippe Descrouet, veut "toujours favoriser l'innovation". Ainsi, lors de son discours à l'occasion des vœux, vendredi 29 janvier, a-t-il mis l'accent sur l'économie, les finances et les commerces.

Le maire a annoncé devant un millier de personnes une série de nouveaux projets "pour favoriser l'innovation et faire de Serris une commune qui gagne". Malgré une période de "disette budgétaire", l'élu souhaite que Serris assure son "rôle de ville centre en matière éducative, culturelle, sportive, sociale mais aussi en termes d'image, d'animation, d'attractivité économique et d'événementiel, avec des coûts de services aux habitants très avantageux et une fiscalité qui bien qu’évoluant reste modérée." Son objectif : "continuer à faire de Serris une ville qui allie modernité et respect de son identité, une ville qui réconcilie l’urbain et l’humain, qui continue à préserver la mixité sociale et l’harmonie entre ses différents quartiers, où la sécurité est fortement renforcée".

Pour les écoles, l'édile a évoqué un «plan Marshall » du numérique, qui a permis de fournir des ordinateurs Chromebook à deux écoles en 2015, prochaînement à deux autres, ainsi que l’installation du Wi-fi dans les quatre établissements. De plus, une classe pour enfants autistes a été crée à l’école Robert-Doisneau. Enfin, en terme d'innovation dans la restauration scolaire, un nouveau prestataire a été choisi pour que les enfants aient la garantie d’avoir un vrai repas équilibré par jour et des légumes frais.

Dans le domaine de la communication, un nouveau site internet de la ville sera livré pour la fin d’année avec de nouvelles applications pour faciliter la vie de tous les usagers et mieux les informer. Les panneaux d’affichage seront modernisés sur l’ensemble de la commune et des colonnes Morris seront installées.

Les projets ont été et seront mis en oeuvre avec la participation des acteurs économiques, associatifs et politiques par le biais du sponsoring et le bénévolat.

C'est un véritable spectacle qui a été donné, vendredi 29 janvier, au gymnase Olympe-de-Gouges à l'occasion des vœux du maire. Tout a été prévu, dans le moindre détail...  Un espace de jeux pour les enfants, la retransmission du discours sur écran géant, des sièges réservés aux femmes enceintes et aux personnes à mobilité réduite,un groupe de musique rock assurant la première partie ainsi que la poursuite de la soirée en danse et en musique. Une navette a été même mis à la disposition des habitants et a permis d'éviter un engorgement de la circulation.

A propos

Magjournal 77 (SAS) est une publication de presse en ligne qui traite l'information régionale dans le nord de la Seine-et-Marne. Il est certifié par la Commission paritaire des publications et agences de presse.

Magjournal traite de la vie locale, de l'emploi, des entreprises avec des portraits et des actus économiques, de la politique, de la culture, du sport, des loisirs avec des retours en image, des vidéos, une rubrique magazine et des sorties. L'équipe de Magjournal s'attache à sélectionner les infos au plus près des habitants. Le site met en ligne un grand nombre d'articles chaque mardi et vendredi. Le samedi, des articles magazine sont publiés. Tout au long de la semaine, si une info qui revêt une importance particulière survient, elle peut être mise en ligne immédiatement, comme c'est le cas pour les faits divers. Magjournal a voulu apporter aux internautes des infos sérieuses et d'autres, plus légères... une composition ancrée sur la richesse humaine et l'activité du territoire.

Son président est Jean Pierre Hégoburu. L'équipe est constituée de dix-neuf membres dont quinze se consacrent à la réalisation des articles, photos et vidéos.

Hélène Rousseaux :

directrice de la publication, rédactrice en chef

Magjournal 77 est né en mars 2015. Il a été mis en place par Hélène Rousseaux, petite-fille du fondateur du journal La Marne créé en 1944 par Marc Rousseaux et racheté en 2007 par le groupe Publihebdos, filiale de Ouest-France.

"Passer du papier au web n'est pas un changement si radical qu'on pourrait le croire. Vingt-cinq ans d'expérience de journaliste au sein de l'hebdomadaire régional La Marne m'ont menée à une connaissance approfondie du territoire et de ses acteurs et m'ont donné une bonne raison pour souhaiter continuer à livrer l'information à travers un vecteur qui détient les qualités liées à son époque.

L'envie d'expérimenter les nouveaux outils de communication plus à fond et d'en faire profiter les lecteurs internautes m'a guidée. Je souhaitais également continuer à mettre en valeur notre territoire, et les gens qui le composent, déjà connus ou encore inconnus, les bénévoles d'associations, les entrepreneurs, les élus... tous ceux qui font vivre la région".

Les chiffres d'audience

En septembre 2015, pour sa première rentrée, le journal a atteint 40 000 visiteurs uniques mensuels et continue d'augmenter son audience de manière toujours significative.

Avril 2017 : le million de vues depuis la création du journal a été dépassé.

Dorénavant, chaque mois, 200 000 visiteurs viennent s'informer sur Magjournal.

Magjournal est aussi sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Google+, YouTube, LinkedIn

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse