Chelles ► Le manège du parc municipal incendié durant la nuit : deux suspects arrêtés

Le manège coloré qui trônait au beau milieu du parc du souvenir Emile-Fouchard, à Chelles, n’existe plus. Il a été incendié durant la nuit du samedi 12 au dimanche 13 janvier. La police a interpellé deux suspects.

C’est un spectacle de désolation qui s’offre, dimanche après-midi, à la vue des promeneurs. Le manège de Michel Tabaud, qui a fait la joie des petits Chellois durant près de trente ans, a été entièrement ravagé par les flammes. Il ne reste plus que des cendres et un amas hétéroclite de barres calcinées et enchevêtrées. Seul le socle circulaire semble avoir été relativement épargné par les flammes.

« Hier encore, j’étais venu avec mes petits-enfants »

Un périmètre de sécurité a été installé autour du sinistre par les agents de la ville. « C’est horrible. Hier encore, j’étais venu avec mes deux petits-enfants, Célia et Quentin, pour qu’ils fassent des tours de manège. J'avais acheté quatre tickets. Quelle époque, on ne respecte plus rien ! » lâche Alain, un retraité de 73 ans. Il réside à Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) et est revenu sur les lieux avec ses deux petits-enfants. Egalement stupéfaite, une Chelloise, qui promenait ses deux chiens, s'inquiète pour les forains : « Les pauvres, j’espère qu’ils étaient bien assurés ! ».

Le soutien du maire à la famille Tabaud

Selon le maire de Chelles, Brice Rabaste, les coupables ont été appréhendés. Dimanche matin, il commentait sur sa page Facebook : « Je suis scandalisé de l’incendie du manège survenu cette nuit dans notre parc du souvenir par deux individus qui ont commis un acte minable et qui ont été appréhendés par les forces de l’ordre. Cet acte de vandalisme prive nos enfants de moments de joie. Une enquête est en cours en ce moment et je souhaite que ces irresponsables soient fermement punis. J’adresse tout mon soutien à la famille Tabaud, propriétaire du manège, et leur assure de l’accompagnement des services de la Ville dans la reprise, que j’espère rapide, de leur activité ».

Sa publication sur les réseaux sociaux a suscité de nombreuses et vives réactions.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="97428,97427,97429"]

 

Publié dans Faits divers

1 Commentaire

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
J'accepte Je refuse