Imprimer cette page

Chelles ► Noyade : un jeune trouve la mort en sautant dans la Marne

FAITS DIVERS -

Noyade : Un drame s'est produit hier, mardi 19 juillet, à Chelles. Un jeune venu de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) a trouvé la mort en sautant dans La Marne.

Alors que les températures battent des records de chaleur, les baigneurs affluent aux points d'eau. Hier après-midi, aux environs de 16 heures, un jeune homme de 18 ans a trouvé la mort en sautant dans la Marne à hauteur de la passerelle du Moulin haute d'environ 7 mètres, le pont qui relie Chelles et Gournay-sur-Marne (Seine-Saint-Denis).

Le jeune a sauté debout du haut de la passerelle réservée à l'usage piétonnier et aux cyclistes. Il se tenait par la main avec une amie. L'ambiance était à la baignade et à la bonne humeur. Après avoir fait le saut, tous deux sont remontés à la surface mais le garçon a sombré à nouveau pour ne plus réapparaître.

Les amis du groupe ont aussitôt appelé les secours. Il a fallu une heure pour que ceux-ci retrouvent le corps sans vie du jeune homme.

Claudine Thomas, adjointe à la mairie de Chelles et conseillère régionale, était d'astreinte au moment du drame. Elle s'est rendue sur place. Elle commente : "Ce n'est pas la première fois qu'une catastrophe pareille se produit ici. Les gens n'ont pas conscience du danger ni des courants qui sont traîtres. D'ailleurs la baignade est interdite. Il faut aller à la base de Torcy pour se baigner. C'est payant mais au moins c'est surveillé".

L'année dernière, Alain Mamou, également adjoint, était d'astreinte quand un sans domicile fixe s'était noyé, au même endroit, à la même période.

Hier, la police a placé un ruban de balisage pour empêcher l'accès aux lieux.

"Beaucoup de gamins de Chelles et d'ailleurs viennent se baigner à cet endroit. Mon fils a maintenant 30 ans et il est papa. Il ne me l'a jamais dit mais je ne serais pas étonnée qu'il ait pratiqué la baignade dans la Marne quand il était ado, bien que ce soit interdit" indique une mère de famille chelloise.

Les autorités se sont rendues chez les parents du jeune homme décédé afin de leur apprendre la terrible nouvelle.

Le corps du jeune a été transporté à l'hôpital de Jossigny. Selon les autorités, "le jeune était asthmatique. Sa condition a pu le rendre vulnérable". Des examens complémentaires seront pratiqués sur le corps afin de déterminer les circonstances exactes de la mort.

Chelles_noyade (4)

Publié dans Faits divers